Réservé aux abonnés

En 2021, Lea Sprunger ne se laissera pas freiner par le Covid

Pour sa dernière saison, la Ginginoise, spécialiste du 400 m haies, nourrit de grandes ambitions. Avec les Jeux olympiques de Tokyo en ligne de mire. Interview de l’athlète qui a vu sa préparation perturbée par un test positif au coronavirus.
11 janv. 2021, 17:27
Lea Sprunger prépare sa dernière saison. Qu'elle souhaite brillante.

Figure incontournable de l’athlétisme européen, la Ginginoise Lea Sprunger s’est distinguée en 2019 avec 4e place aux Championnats du monde de Doha. Après une saison 2020 bouleversée par la pandémie, elle fonce vers son grand et dernier objectif: les Jeux olympiques de Tokyo! Son objectif? Ramener une médaille pour clore en beauté une carrière qui a inspiré toute la nouvelle génération de l’athlétisme suisse. Sa préparation commence en Afrique du Sud, quelques semaines apr&e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois