Football - Europa League: Vainqueur 4-3 du Bayer, YB se donne le droit d'y croire

Les Bernois ont gagné 4 à 3 contre Bayer Leverkusen lors du match aller des 16e de finale de l'Europa League. Le but de la victoire a été inscrit à la 89e.

18 févr. 2021, 20:52
Jordan Sibatcheu marque le 4-3.

Young Boys peut encore y croire. Après avoir été remontés de trois buts, les Bernois ont finalement battu 4-3 le Bayer Leverkusen lors du match aller des 16es de finale de l'Europa League.

A force de dominer avec une facilité déconcertante la Super League, Young Boys avait laissé la porte ouverte aux reproches: à quand la confirmation en Coupe d'Europe ? Les éléments étaient présents pour livrer une réponse en bonne et due forme ce jeudi soir.

Mais après quarante-cinq minutes seulement. Car ils ont pour beaucoup volé en éclats après la pause. Même si, avec le but de la victoire inscrit par Jordan Siebatcheu à la 89e minute, subsiste l'espoir d'un dénouement heureux la semaine prochaine à la BayArena.

Un premier acte exceptionnel

Cette première période durant, les Bernois avaient réuni tout ce qu'il fallait pour tenir enfin leur exploit continental. Sans Jean-Pierre Nsame et Mohamed Ali Camara (suspendus, et ils le seront aussi au retour), qui plus est. Dire qu'YB s'est adapté à leurs absences ne serait pas révélateur de l'ampleur de la prestation du soir.

 

 

C'est d'abord sur deux corners de Michel Aebischer que le champion de Suisse a pris de l'avance. Sur une reprise de Christian Fassnacht après trois minutes et sur une élévation de Jordan Siebatcheu au milieu de la surface allemande (19e). Et puis, Elia a aussi eu droit à son moment, en prenant de vitesse toute la défense adverse pour aller ajuster Niklas Lomb juste avant la pause. Cela avait tout du scénario parfait.

Le drame, puis l'espoir

Un doublé après sept minutes de Patrick Schick a donné le ton. En prenant le meilleur sur Lustenberger suite à un bon centre de Frimpong (48e), puis en suivant bien un ballon repoussé par Von Ballmoos (52e). La fin de l'histoire n'était alors pas encore très claire, il apparaissait bien que tout cela n'allait pas bien se conclure pour YB.

L’égalisation est arrivée du Français Moussa Diaby qui a parfaitement lobé en bout de course Von Ballmoos (68e). La pièce devait s'arrêter là-dessus. Mais il y a eu un incroyable épilogue, lorsque Gianluca Gaudino a touché le poteau à la 89e. Siebatcheu suivait bien, et a pu inscrire le 4-3. Vivement la suite jeudi prochain.