Aurélien Mairet: "Ça reste qu'un truc autour du bras"

Le Stade Nyonnais se déplace à Delémont avec un nouveau capitaine, Aurélien Mairet.

24 oct. 2013, 15:54
Aurélien Mairet est de retour de suspension.

Si Alexandre Veuthey a porté le brassard de capitaine du Stade Nyonnais le week-end dernier face à Tuggen (ndlr, défaite 1-2), c'est bien Aurélien Mairet - suspendu il y a quatre jours - qui a été nommé successeur d'Yvan Bolay, parti en claquant la porte. Dimanche à Delémont, le défenseur central français (28 ans) arborera donc le brassard jaune et noir pour la première fois.

Aurélien Mairet, dans quel état d'esprit vous déplacez-vous dans le Jura?

La semaine d'entraînements s'est déroulée dans un excellent état d'esprit. On sent un groupe soudé. La mentalité et la combativité affichées face à Tuggen avaient déjà montré que nous étions sur la bonne voie. Nous nous déplaçons pour ramener au moins un point.

Alexandre Veuthey suspendu, c'est le jeune Nicolas Piccot (19 ans) qui devrait évoluer à vos côtés dans l'axe défensif...

Certainement, oui. Et je ne me fais aucun souci. Nous avons déjà joué ensemble. Comme Alex, Nicolas est un joueur de qualité qui est à l'écoute des consignes. Nous avons une bonne complicité.

Vous remplirez pour la première fois votre nouveau rôle de capitaine...

Oui, même si je l'ai déjà été dans mon ancien club en France (ndlr, à Louhans-Cuiseaux, en National). Au final, ça ne change pas grand-chose. Je dois seulement continuer à jouer mon rôle de leader. Le brassard, c'est clair que c'est une fierté. Mais c'est ça reste qu'un truc autour du bras.