Bâle souffre mais s'impose en patron et fait le trou

La 20e journée de Super League fera sans doute date dans l'esprit des joueurs du FC Bâle. Mené 2-0 chez lui à la 33e minute par son plus sérieux rival Young Boys, le FCB a puisé dans ses ressources morales pour finalement l'emporter 3-2 et reprendre ses aises au classement, ses trois poursuivants ayant tous perdu des plumes. Bâle devance désormais YB de cinq points, GC de six et Lucerne de sept.

09 févr. 2014, 18:52
Malgré sa volonté d'aller chercher une qualification européenne, le FC Sion de Laurent Roussey doit défendre sa place en Super League.

Spectacle décoiffant au Parc St.-Jacques, où le niveau de jeu a atteint des sommets et où le déroulement de la rencontre a épousé un scénario dramatique. Alors qu'il exerçait une très nette emprise sur la rencontre, le FCB s'est fait piéger à la 29e sur un coup franc de Bertone, lequel a profité de l'erreur d'un mur bâlois s'étant désintégré et faisant ainsi le malheur de Yann Sommer. Quatre minutes plus tard, nouveau coup du sort sur une passe de Fabian Frei interceptée involontairement par l'arbitre, lequel a lancé la contre-attaque bernoise conclue par un solo de Gerndt pour le 2-0.

Le bijou de Diaz

Blessé dans son orgueil, Bâle a alors jeté toutes ses forces dans la bataille. Il a tout d'abord répondu par Streller peu avant la mi-temps. Encore plus dominateur avec les introductions à la pause des revenants Valentin Stocker et Marcelo Diaz, il a fini par étouffer les Young Boys jusqu'à obtenir l'égalisation à la 80e. Absent des terrains depuis une blessure contractée avec le Chili le 19 novembre, Diaz a armé une frappe limpide et puissante dans la lucarne de Mvogo. 

Puis l'éternel Streller, (très très) légèrement accroché par un Milan Vilotic évoluant pour la première fois en jaune et noir depuis son arrivée en provenance de GC, a obtenu un généreux penalty, transformé par Frei à la 89e. Soit deux minutes avant un tir sur la transversale de Nuzzolo pour un YB dépité, d'autant qu'il a peut-être perdu pour le reste de la saison son avant-centre titulaire Alexander Gerndt, victime d'une grossière faute de Taulant Xhaka à la 70e et touché à la cheville (ligaments).

GC et Lucerne battus

Vice-champion d'automne, Lucerne paie toujours très cher les absences sur blessure de plusieurs de ses cadres. Battus sans appel par GC lors de la reprise, les hommes de Carlos Bernegger ont perdu pied à Thoune (2-1). Les Oberlandais avaient fait la différence à la mi-temps déjà, par Wittwer (7e) et Christian Schneuwly (40e).

Grasshopper s'est lui fait surprendre 2-1 au Letzigrund par un Aarau qui a marqué par Hallenius (5e) et Lüscher (18e), ce dernier ayant bénéficié d'une grosse bourde du portier Bürki. Les Zurichois, après s'être souvent cassé les dents sur le colosse Lars Unnerstall, ont réduit l'écart par Ben Khalifa à la 69e. Ce succès est sans doute un pas important vers le maintien pour les Argoviens. Car, tandis que les deux clubs romands se déchiraient à Tourbillon, les hommes de René Weiler en ont profité pour porter à cinq points leur avance sur Sion et maintenir à douze longueurs le trou entre eux et Lausanne-Sport.

Le doublé de Ravet

Le LS a remporté 2-1 le derby des cancres de Super League grâce à un doublé de Yoric Ravet (5e/61e), infligeant à des Sédunois à la dérive leur cinquième revers consécutif en championnat. Les Vaudois n'ont toutefois pas encore de quoi s'emballer, étant toujours relégués à sept longueurs de Sion qui doit rattraper un match à domicile contre Aarau. 

Titularisé pour la première fois depuis son transfert de Nantes, le défenseur central vénézuélien Gabriel Cicero n'a pas encore réussi à inverser la tendance, ayant même été peu à son avantage sur le 1-0 de Ravet (un magnifique lob sans contrôle). Maladroit, Sion peut s'en vouloir. Il a touché deux fois les montants d'Antonio (Pa Modou/45e et Cicero/58e) et a vu ses chances d'arracher un point être fortement prétéritées par l'expulsion de Herea pour une simulation à la 75e.

Zurich s'est lui imposé 2-0 à St-Gall - qui restait sur huit matchs sans défaite devant son public - grâce à un but contre son camp de Nater et une réussite de Pedro Henrique, revenant ainsi à quatre unités de Lucerne et de l'Europe.

Classement des buteurs: 1. Josef  Martinez (Young Boys/Thoune) et Marco Streller (Bâlel/+1) 9. 3. Caio (Grasshopper) et Mario Gavranovic (Zurich) 7. 5. Davide Callà  (Aarau), Shkelzen Gashi (Grasshopper), Izet Hajrovic (Grasshopper) et Marco Mathys (St-Gall) 6.