Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Euro 2016: Buffon n'a pas dit son dernier mot

Le gardien de l'Italie, un des aînés de l'Euro 2016, ne semble pas prêt de dire au revoir à la compétition internationale.

03 juil. 2016, 09:58
La légende italienne a dit a versé quelques larmes de déception, lors de l'élimination face à l'Allemagne.

Malgré l'élimination contre l'Allemagne en quarts de l'Euro, Gianluigi Buffon (38 ans) a estimé avoir "encore des choses à donner" à l'équipe d'Italie, dont il pourrait faire à nouveau partie d'ici la Coupe du monde 2018.

"Je me sens bien, ce genre de matches m'apportent encore beaucoup d'émotions et je sens que j'ai encore des choses à donner à cette équipe nationale", a assuré le portier de la Juventus Turin.

Recordman des sélections en Italie après sa 161e apparition samedi sous le maillot "azzurro", Buffon pourrait viser en 2018 un autre record, celui de Coupes du monde disputées. Il en est à cinq, comme le gardien mexicain Antonio Carbajal et le milieu allemand Lothar Matthäus. Et il pourrait les distancer s'il dure jusqu'au Mondial russe, où il aura 40 ans.

Visiblement très déçu de l'élimination subie samedi soir au bout d'une séance de tirs au but hors norme (1-1 ap, 6 tab à 5), le capitaine a tenu à féliciter ses équipiers. "Je suis heureux et fier d'avoir travaillé avec ce groupe. L'adversaire a mérité la victoire plus que nous mais ce match sera utile pour nos joueurs", a souligné Buffon, qui n'a pu réprimer ses larmes après le match.

"Ce sont des larmes de déception. C'est la fin d'un moment qui avait quelque chose de magique et qui ravivait des souvenirs parmi nous et nos supporters", a ajouté le gardien, champion du monde en 2006.

"Quand l'adversaire rate trois de ses cinq premiers tirs au but et qu'on n'arrive pas à gagner, tout devient plus compliqué. Parfois cela tourne dans notre sens, parfois non, c'est le sport et il faut l'accepter", a-t-il conclu.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias