Euro 2016: l'Irlande élimine la Bosnie et rejoindra ses 3 cousins anglo-saxons en France

Après un bon nul obtenu en Bosnie-Herzégovine, l'Irlande n'a pas laissé plané le suspense, à domicile, lors du match retour des barrages qualificatifs pour l'Euro 2016. 22e pays qualifié, l'Eire (en gaélique) rejoint sur la liste ses cousins britanniques, l'Angleterre, le Pays de Galles et son voisin nord-irlandais.

17 nov. 2015, 07:09
Accrocheurs, les Irlandais (ici Seamus Coleman), n'ont laissé aucune chance aux Bosniens.

Il y aura quatre équipes anglo-saxonnes à l'Euro l'an prochain en France!

L'Eire a rejoint l'Angleterre, l'Irlande du Nord et le Pays de Galles en décrochant son billet à l'issue des barrages, où elle a dominé la Bosnie-Herzégovine 2-0 lundi à Dublin, après le nul (1-1) obtenu à l'aller.

Face à des Bosniens toujours talentueux mais brouillons et nerveux, les Irlandais ont mérité leur succès. Ils auraient pu se contenter d'attendre et de spéculer après leur bon score du match aller. Mais ils se sont montrés joueurs et ont pris l'initiative dès l'entame du match, dans un stade où le vert était omniprésent parmi les 51'000 spectateurs.

Walters a été le héros de la rencontre en inscrivant les deux buts. Suspendu à l'aller, le coéquipier de Shaqiri à Stoke City a ouvert le score sur un penalty parfaitement tiré dans le petit filet (24e) consécutivement à une main de Zukanovic sur un centre de Murphy. Plus généreux et mieux organisés, les Irlandais ne se sont jamais endormis même si les Bosniens, notamment par Dzeko et Lulic (ex-YB et ex-Zurich), ont eu des occasions d'égaliser et ont encore tiré sur la transversale dans les arrêts de jeu.

Walters a définitivement délivré le "peuple vert" en doublant la mise à la 70e après un coup franc de Brady.



Ce succès en barrages met fin à une sorte de malédiction pour l'Eire, qui avait échoué en barrages pour les Euro 1996 et 2000, ainsi que pour les Coupes du monde 1998 et 2010. La Bosnie-Herzégovine, elle, avait été éliminée par le Portugal dans les barrages pour l'Euro 2012.