FIFA: peine réduite de 12 ans à 10 ans de suspension pour Jérôme Valcke

Les peines de l'ancien secrétaire général Jérôme Valcke et de l'ancien vice-président Chung Mong-joon ont été légèrement réduites. Valcke, condamné en première instance à 12 ans de suspension, a vu sa peine réduite à 10 ans.
05 juil. 2016, 20:02
L'amende infligée à Jérôme Valcke est restée en revanche inchangée à 100'000 francs suisse.

La justice interne de la FIFA, statuant en appel, a réduit les peines de suspension de Jérôme Valcke, ancien secrétaire général, et de Chung Mong-joon, ancien vice-président de la FIFA.

Jérôme Valcke (55 ans) condamné en première instance le 16 février 2016 à 12 ans de suspension, a vu sa peine réduite à 10 ans. Quant à Chung Mong-joon (61 ans), suspendu six ans le 7 octobre 2015, il a été condamné en appel à 5 ans de suspension.

L'amende infligée à Jérôme Valcke est restée inchangée à 100'000 francs suisses, alors que celle de Chung Mong-joon a été réduite de moitié, passant de 100'000 à 50'000 francs suisses.

 

M. Chung a été reconnu coupable d'infractions dans le cadre de l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022. Le Français Jérôme Valcke, ancien bras droit de Sepp Blatter, avait été relevé de ses fonctions le 17 septembre 2015 après avoir été mis en cause dans une affaire de revente de billets de la Coupe du monde 2014, avant d'être limogé le 14 janvier.

La chambre d'appel était présidée par Larry Mussenden (Bermudes). Mais les ennuis de Jérôme Valcke ne sont pas terminés. Le 3 juin dernier, la FIFA a annoncé que Sepp Blatter et ses deux ex-lieutenants Jérôme Valcke et Markus Kattner, se sont partagés 80 millions de dollars pendant 5 ans, via différents contrats et compensations.

Après ces révélations, le Ministère public de la Confédération (MPC) a perquisitionné la FIFA et saisi les contrats litigieux. Une enquête est en cours à ce sujet.