Football: le Real Madrid remporte sa 14e Ligue des champions

Le Real, nettement dominé en première partie de jeu, a fait une remontada après la mi-temps. Les Espagnols se sont imposés à la 59' grâce à un but de Vincius. Ils ont pu compter sur un Courtois exceptionnel qui a marché sur l'eau.
28 mai 2022, 20:59
/ Màj. le 28 mai 2022 à 23:54
Vinicius Junior célébrant l'ouverture du score.

Le Real Madrid a remporté la Ligue des champions pour la 14e fois de son histoire. En finale au Stade de France, les Espagnols ont battu Liverpool 1-0 grâce à un but de Vinicius (59e).



Les Reds ont eu les meilleures occasions, mais ils se sont brisés sur un Thibaut Courtois exceptionnel. Le gardien belge a été le meilleur homme de cette finale qui n'a pas atteint les sommets attendus.

Après avoir sorti le PSG, Chelsea et Manchester City dans des circonstances souvent dramatiques, le Real semblait vraiment destiné à gagner un nouveau titre. L'issue peut cependant paraître cruelle pour Liverpool, qui a manqué un peu de jus dans ce qui était son 63e match de la saison. Tant physiquement que mentalement, les Anglais n'ont pas évolué à leur meilleur niveau.

Coup d'envoi retardé

La première période, dont le coup d'envoi a été retardé de 36 minutes suite à des problèmes d'accès au stade pour les supporters, a été dominée par Liverpool face à un Real prudent et attentiste. Les Reds ont été dangereux à plusieurs reprises, mais sans trouver la faille.

Courtois a sauvé deux fois, d'abord sur une reprise de Salah (16e), puis sur un tir de Mané (21e) que le gardien belge déviait du bout des doigts sur le poteau. Les Espagnols n'ont quant à eux jamais inquiété Alisson avant une réussite de Benzema (44e) refusée pour hors-jeu par la VAR après plusieurs minutes de vérification.



Les Madrilènes prenaient l'avantage juste avant l'heure de jeu. Vinicius, abandonné par Alexander-Arnold, reprenait un centre de Valverde pour battre Alisson de près (59e). Courtois s'interposait ensuite encore sur un tir de Salah (64e), puis sur une reprise de l'Egyptien (69e). Le Belge sauvait encore une fois devant Jota (80e) puis Salah (82e), de manière incroyable, méritant vraiment d'être élu homme du match.

Page d'histoire

Le Real a donc cimenté sa place au sommet de l'Europe du ballon rond avec ce 14e sacre. Et son entraîneur italien Carlo Ancelotti a aussi écrit une page d'histoire: il est devenu le premier technicien à gagner quatre fois la compétition après ses succès à la tête de l'AC Milan (2003/2007) et du Real Madrid déjà (2014). Ancelotti avait aussi remporté l'épreuve à deux reprises en tant que joueur avec l'AC Milan.