Football: un attaquant sauve la vie du gardien adverse en plein match

En dehors des rivalités, le football a aussi sa part d'humanité. Lors du championnat de République tchèque, un attaquant a sauvé la vie du gardien adverse en plein match. Celui-ci a failli mourir étouffé après un violent choc avec son défenseur.
27 févr. 2017, 15:13
/ Màj. le 27 févr. 2017 à 16:00
Francis Koné (en bleu) tente d'extraire la langue du gardien Martin Berkovec.

Non, le fair-play n'est pas mort! La scène qui s'est déroulé lors du championnat tchèque de football peut en témoigner. Francis Koné, attaquant du FC Slovacko, a sauvé la vie de Martin Berkovec, gardien l'équipe adverses des Bohemians de Prague.

Alors qu'il sort de sa cage pour dégager le ballon, le gardien ne voit pas arriver son défenseur et ne peut éviter un violent choc frontal. Le portier s'écroule au sol et perd connaissance. L'attaquant togolais qui suivait l'action trébuche sur le gardien. En se relevant, il constate que celui-ci est en train d'avaler sa langue.

Ni une, ni deux, il plonge ses doigts dans la bouche du malheureux Martin Berkovec pour ressortir l'organe avant qu'il ne s'étouffe. Puis, avec l'aide d'autres joueurs accourus vers lui, Francis Koné place son adversaire en position latérale de sécurité en attendant l'arrivée des médecins, ainsi que le révèle Le Figaro.

 

Pas la première fois

Une fois remis de cet accident, le gardien a chaleureusement remercié son sauveur sur Facebook: "Je tiens à remercier Francis Koné pour m'avoir secouru en urgence pendant le match. Je suis soulagé, merci encore!"

 

 

Francis Koné a reçu ces remerciements comme il se devait, même si elles avaient une tonalité familière pour lui. En effet, ce n'est pas la première fois que le Togolais fait preuve d'héroïsme et vient au secours d'un adversaire. "C'est arrivé quatre fois. Une fois en Thaïlande et deux fois en Afrique. J'ai toujours le réflexe d'aller voir les joueurs et de vérifier qu'ils n'ont pas avalé leur langue."

par Daniel Gonzalez