Italie: Berlusconi prêt de céder l'AC MIlan à un investisseur chinois

Propriétaire de l'AC Milan, Silvio Berlusconi se dit prêt à céder le club à un investisseur chinois pour 440 millions de francs.
05 juil. 2016, 13:32
Berlusconi (ici en 2004 lors d'une victoire de l'AC Milan) n'a pas précisé le nom de cet investisseur mais a indiqué qu'il s'agissait d'une "société chinoise à capitaux publics".

Silvio Berlusconi, propriétaire de l'AC Milan, a indiqué être sur le point de vendre le club à un groupe chinois à condition qu'il y investisse 400 millions d'euros (440 millions de francs) sur deux ans, confirmant l'intérêt croissant des investisseurs chinois pour les grands clubs européens.

"J'ai renoncé à toute prétention sur le prix, j'ai accepté ce qui m'a été proposé, qui ne tient même pas compte de la marque qui est importante", a déclaré l'ancien chef du gouvernement italien à sa sortie de l'hôpital, où il avait été admis début juin pour une opération du coeur.

"J'ai réclamé qu'il y ait un engagement de la part des nouveaux acquéreurs de verser dans les caisses de l'AC Milan au moins 400 millions d'euros au cours des deux prochaines années", a ajouté M. Berlusconi.

M. Berlusconi n'a pas précisé le nom de cet investisseur mais a indiqué qu'il s'agissait d'une "société chinoise à capitaux publics".

Les investissements chinois se multiplient en Europe. Le géant Suning a racheté début juin 70% des parts de l'autre grand club milanais, l'Inter.

L'homme le plus riche d'Asie, Wang Jianli, avait impulsé ce mouvement en janvier 2015 en acquérant 20% des parts de l'Atletico Madrid.

Depuis, plusieurs clubs européens sont passés sous le contrôle d'investisseurs chinois: le Slavia Prague, dans lequel le groupe CEFC China Energy a pris une participation majoritaire de 60%, l'Espanyol Barcelone, dont l'actionnaire majoritaire est désormais le groupe Rastar du milliardaire chinois Chen Yasheng, et Aston Villa, passé sous la coupe du conglomérat Recon de l'homme d'affaires Tony Xia.