Les joueurs d'Arsène Wenger finissent l'année en trombe

Chelsea était ces derniers jours en crise, Manchester United à la traîne. C'est Arsenal qui fait sensation en Angleterre avec sa victoire contre Manchester City. L'allemand Mesut Ozil a contribué à placer les "Gunners" sur orbite dans ce match. Le club londonien revient à deux longueurs seulement du leader surprise Leicester.
22 déc. 2015, 07:14
Osil, l'homme en forme d'Arsenal avec 15 passes décisives. Les Londonniens sont à deux points du leader Leicester.

Arsenal se profile comme le principal contradicteur de Leicester en tête de la Premier League. Les Gunners ont battu Manchester City 2-1 dans le choc de la 17e journée, ce qui leur permet de revenir à deux longueurs du surprenant leader.

Alors que Manchester City avait fait l'essentiel du jeu sans se procurer d'occasions nettes, Arsenal marquait sur son premier tir, par Walcott (33e). Les Londoniens doublaient leur avantage dans les arrêts de jeu de la première mi-temps par Giroud. Sur les deux buts, la passe décisive était l'oeuvre de Mesut Özil, qui portait ainsi à 15 son nombre d'assists depuis le début de la saison.

En seconde période, les visiteurs ont dominé territorialement, mais toujours de manière stérile. Arsenal est resté plus dangereux sur les contres et aurait pu encore saler l'addition. Au lieu de se mettre à l'abri, les Gunners ont fini dans la nervosité après le 2-1 signé Yaya Touré (82e).

Manchester City reste au 3e rang, mais déjà à six points de Leicester. La pression commence à monter sur le manager Manuel Pellegrini, alors qu'un certain Pep Guardiola sera libre l'été prochain...