Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Ligue des Champions: pas de soucis pour Chelsea

Chelsea s'est adjugé Galatasaray 2-0 à Stamford Bridge (1-1) à l'aller. Ils obtiennent donc leur qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

18 mars 2014, 23:01
Didier Drogba devant John Terry.

Arsenal et Manchester City éliminés la semaine dernière, Manchester United en ballottage défavorable, Chelsea reste le seul espoir des clubs anglais dans la compétition. Même si Jose Mourinho, comme à son habitude, minimise les ambitions de son équipe, il ne fait guère de doute que son futur adversaire ne commettra pas l'erreur de la sous-estimer.

Les choses ne pouvaient pas mieux commencer pour Chelsea. Les Londoniens ouvraient en effet le score dès la 4e par Eto'o, bien servi par Oscar. L'attaquant camerounais démontrait une fois encore sa valeur et son efficacité dans les matches importants.

Large domination

Les inspirations du trio offensif formé par Willian, Oscar et Hazard mettaient le feu à la défense turque, qui évitait le pire à la 22e quand Lampard manquait de peu le cadre après un superbe mouvement collectif des Blues. Une volée de Terry tutoyait ensuite la transversale de Muslera (33e) avant que Willian ne rate sa reprise après une action Hazard - Eto'o (38e).

La domination de Chelsea finissait par se traduire au score, quand Cahill se montrait le plus prompt sur un renvoi du gardien après une tête Terry sur un corner (42e). L'avantage de deux longueurs était plus que mérité pour les Anglais, leurs adversaires n'ayant rien montré au cours d'une mi-temps à sens unique.

Le scénario n'a pas fondamentalement changé après le thé. Chelsea s'est montré plus tranchant et aurait pu saler l'addition à plusieurs reprises. Les Anglais ont un peu baissé de rythme dans la dernière demi-heure, pensant déjà au choc de samedi en Premier League contre Arsenal.

Accueilli sous les acclamations de Stamford Bridge, Didier Drogba ne gardera pas un souvenir impérissable de son retour sur le terrain de ses anciens exploits. L'attaquant ivoirien, trop isolé en pointe, a été parfaitement muselé par la paire Terry - Cahill. Sa seule occasion, à la 91e, a été sauvée par Cech.

Le Real facile

A cinq jours du clasico contre Barcelone, le Real Madrid a pu se permettre de laisser quelques titulaires au repos. Il est vrai que toute incertitude avait été levée après le succès 6-1 obtenu à l'aller sur la pelouse de Schalke. Les Madrilènes ont cette fois gagné 3-1.

Cristiano Ronaldo a inscrit le premier but à la 21e, sur une passe de Gareth Bale. Le Gallois, initialement remplaçant, était entré en jeu dès la 8e en raison de la blessure au genou du jeune Jesé. Les visiteurs ont égalisé par Hoogland (31e) sur une frappe déviée. Le Real a ensuite fait la différence par Ronaldo (74e) et Morata (75e).

Votre publicité ici avec IMPACT_medias