Réservé aux abonnés

«Un bilan que nous trouvons équilibré»

Au terme de la phase de groupes, les villes hôtes dressent un premier état des lieux financier. Qui est plutôt positif.
22 juin 2016, 23:16
/ Màj. le 23 juin 2016 à 00:01
epa05382204 Alvaro Morata (L) of Spain scores the opening goal against Croation captain Darijo Srna during the UEFA EURO 2016 group D preliminary round match between Croatia and Spain at Stade de Bordeaux in Bordeaux, France, 21 June 2016.....(RESTRICTIONS APPLY: For editorial news reporting purposes only. Not used for commercial or marketing purposes without prior written approval of UEFA. Images must appear as still images and must not emulate match action video footage. Photographs published in online publications (whether via the Internet or otherwise) shall have an interval of at least 20 seconds between the posting.)  EPA/RUNGROJ YONGRIT   EDITORIAL USE ONLY

ats

sports@lacote.ch

Malgré de lourdes charges financières, les dix villes hôtes de l’Euro 2016 devraient pouvoir dresser un bilan équilibré de l’organisation. Mais la question reste ouverte: l’UEFA, dont l’attitude avant et pendant la compétition a suscité l’agacement de certains élus français, assume-t-elle suffisamment ses responsabilités d’organisatrice?

Il ne s’agit pas ici d’ouvrir un énième procès contre les instances du football. D’ailleurs, il convient de relever d’emblée que l’UEFA a accepté de prendre en charge une plus grosse part des frais qu’initialement prévu, notamment en raison d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois