TCGG s'incline avec les honneurs face à Lyss II

Battus par Lyss II, 4e du championnat samedi à Gland, les «violet et noir» ont tout de même montré des signes encourageants.
13 mars 2017, 17:11
Simon Cavallini et ses coéquipiers de TCGG sont bien décidés à lutter.

Une semaine après la correction infligée par Lancy&Chênois quel visage l’équipe de TCGG allait-elle afficher, devant son public face à Lyss II, 4e du classement? Celui d’une formation portant sa très probable relégation comme un une croix? Ou celui d’un groupe animé par un sentiment de révolte? La multitude d’erreurs commises par les Trélésiens au cours des premières minutes de la rencontre ne semblaient guère laisser de doutes... Et pourtant.

Certes, cette rencontre, les «violet et noir» l’ont perdue 26-33. Certes, ils ont affiché trop d’inconstance durant le match pour espérer tout autre résultat. Mais l’essentiel est ailleurs. Ce que les joueurs de Trélex-Chéserex-Genolier-Gland devront retenir de cette soirée, c’est que, dans un contexte loin d’être favorable, ils n’ont jamais lâché.

«Cette fois, on a vraiment senti qu’il y avait une équipe», lâchait Bernard Nicolet à l’issue de la rencontre. Compensant samedi l’absence sur le banc de Philippe Morin, le technicien ne tarissait pas d’éloge sur l’état d’esprit affiché par ses joueurs: «On a senti qu’ils avaient du cœur et l’envie de faire quelque chose, que quelque chose repartait.»

par Arnaud David