Huis clos partiel et amende pour Ambri-Piotta

Les sanctions sont tombées. Les divers incidents survenus à la Valascia lors des matches contre Bienne et Lugano coûteront à Ambri-Piotta un huis clos partiel et une amede de 15'000 francs.

23 janv. 2013, 17:22
Ambri devra jouer à huis clos partiel contre Langnau le 2 février et devra s'acquitter d'une amende de 15'000 francs.

Le Juge unique Reto Steinmann a pris des sanctions contre Ambri-Piotta, suite à divers incidents lors des matches de LNA à la Valascia contre Bienne (23 décembre 2012) et Lugano (6 janvier 2013). Ambri devra jouer à huis clos partiel (places debout vides) contre Langnau le 2 février et devra s'acquitter d'une amende de 15'000 francs.

Le club, en tant qu'organisateur, a enfreint une nouvelle fois l'article 5 alinéa 5 du règlement sur l'ordre et la sécurité. Les infractions sont nombreuses: actes de violence contre des personnes ou des choses, mise à feu d'objets pyrotechniques, jet d'objets sur la glace ou dans le public, présentation de banderoles racistes, sexistes ou offensantes, chants et slogans racistes ou offensants, envahissement de la glace.
 
Depuis la saison 2007/08, Ambri-Piotta a été sanctionné à 23 reprises pour des faits similaires. Le club est sous la menace d'une sanction plus lourde en cas de récidive. Ambri peut faire recours dans les cinq jours auprès du tribunal du Sport de la Swiss Ice Hockey Federation.