JO 2014: triplé américain en finale du ski slopestyle

Les Américains n'ont laissé à personne d'autre le droit de monter sur le podium du ski slopestyle. Ils réalisent le triplé avec Joss Christensen, largement ses compatriotes devant Gus Kenworthy et Nicholas Goeppen.

13 févr. 2014, 11:34
Joss Christensen a fait jusqu'ici la plus grosse impression dans ce slopestyle.

Douze skieurs se sont qualifiés pour cette finale du slopestyle sur le park de Rosa Khutor. Les Américains sont favoris. Mais les Scandinaves pourraient bousculer cette hiérarchie.

Henrik Harlaut, le rider le plus remarqué de cette finale, place la barre très haut dans cette finale. 83.80 points. Nick Goepper, le gymnaste sur ski, sort un run de référence, à 92.40 points. Il prend provisoirement la tête.

Mais Joss Christensen, déjà très fort ce matin, fait monter la pression de cinq ou six crans avec 95.8 points et un triple en switch sur le dernier kicker. Deux Américains en tête donc, devant Andreas Haatveit (Norvège) et James Woods (Grande Bretagne). Henrik Harlaut (Suède) se retrouve donc cinquième.

Le deuxième run va se dérouler dans quelques instants.

Henrik Halraut est au rendez-vous. Il va plus haut que les autres, avec plus de style. Mais il touche une main sur la réception du dernier saut. 84.40, insuffisant pour la médaille. Il ne fera pas mieux que 5e.

Dans cette deuxième manche, on voit mal qui pourrait aller chercher les Américains. Le Canadien Beaulieu-Marchand vient de s'écraser.

Gus Kenworthy se met au niveau de ses compatriotes en sortant ses triples. 93.60. Il est deuxième, derrière Christensen et devant Goepper. Un triplé ricain pour le moment.

Geopper  nous sort un drôle de run, avec trois doubles sur les sauts, donc un horrible double back flip sur la dernière bosse. Il sera au mieux médaillé de bronze.

James Woods, le Britannique n'ira pas chercher le podium avec trois doubles. Sans un triple, inutile de rêver à la médaille olympique aujourd'hui. Il n'y a plus que le Norvégien Haatveit pour bousculer l'hégémonie US. Propre, certes, mais sûrement insuffisant. 91.8 il reste 4e.

C'est donc un triplé américain sur ce slopestyle. Joss Christensen l'emporte devant Gus Kenworthy et Nicholas Goeppen.