JO 2022: les membres du CIO ont dû revoter pour des raisons techniques

En raison d'un problème de tablettes numériques, les membres du CIO ont dû revoter l'attribution des JO d'hiver 2022 avec des bulletins... de papier.
25 août 2015, 16:15
President of the International Olympic Committee (IOC) Thomas Bach opens the envelope announcing that Beijing has won the bid to host the 2022 Winter Olympic Games at the 128th International Olympic Committee session in Kuala Lumpur, Malaysia, Friday, July 31, 2015. Almaty and Beijing competed for the right to host the 2022 Winter Olympic Games. (AP Photo/Joshua Paul)

Les membres du CIO, appelés à choisir entre Pékin et Almaty pour l'attribution des JO d'hiver 2022, ont dû s'y reprendre à deux fois, en raison d'un problème technique, a expliqué le président du CIO Thomas Bach. Un premier vote à l'aide de tablettes numériques a été arrêté en raison du mauvais fonctionnement de ces tablettes.

"Les scrutateurs ont décidé de demander un second vote, car il y avait des problèmes dans le système électronique et cela n'a pas été une surprise, car une tablette après l'autre devait être changée", a expliqué M. Bach. "Après cela, j'ai décidé que ce tour de vote ne se ferait pas avec le système électronique mais par un vote" avec des bulletins papier, a-t-il ajouté soulignant encore que "les scrutateurs ont décidé de jouer la sécurité".