JO de Rio: les rameurs suisses se déshabillent pour récolter des fonds

Les rameurs suisses lancent une opération de crowdfunding. Qualifiés pour les épreuves olympiques de Rio en 2016, les six athlètes espèrent réunir 18'000 francs qui leur permettront de financer un camp d'entraînement au Portugal.

14 déc. 2015, 14:34
/ Màj. le 14 déc. 2015 à 15:48
Les rameurs suisses lancent un appel aux dons.

Quelques pas de danse, suivis d'un début de strip-tease. C'est ainsi que commence la vidéo de l'équipe suisse d'aviron catégorie poids lourds, publiée ce dimanche sur la page Facebook de I believe in you, une plateforme de crowdfunding. Via ces déhanchés, les six athlètes espèrent en effet récolter des fonds en vue de leur préparation pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Leur but? Réunir quelque 18'000 francs qui financeront un camp d'entraînement au Portugal. L'objectif final? Décrocher une médaille lors des épreuves olympiques en quatre de couple poids lourd.

"Cela fait 3 ans que nous nous entraînons ensemble contre vents et marées en repoussant sans cesse nos limites physiques et mentales", expliquent les six athlètes sur la page du projet. "Nous avons déjà franchi la première étape en obtenant cet été la qualification pour les Jeux Olympiques. Nous voilà au sprint final, chaque instant compte."

Barbecue et coupe de bois

Par contre, inutile de faire durer le suspense quant au strip-tease promis en début de vidéo; les Suisses resteront très prudes. Mais que cela ne tienne, ils proposent en échange d'une contribution, toute une série de contreparties plutôt amusantes. Roman Röösli offre ainsi ses services de maître-grill lors d'un barbecue. Nico Stahlberg jouera volontiers les bûcherons en vous abattant un arbre ou en coupant du bois pour l'hiver. Quant à Markus Kessler, il pourra vous faire profiter de ses talents en informatique.

Un poster signé par toute l'équipe vous ferait plaisir? C'est ce que propose Augustin Maillefer. Les contributeurs pourront également suivre un entraînement sur le lac de Sarnen "depuis le bateau à moteur de notre entraîneur", précise Barnabé Delarze. Envie d'une carte de voeux originale pour un anniversaire? Les athlètes sont prêts à pousser la chansonnette et à vous l'envoyer sur votre smartphone, lance David Aregger. Depuis le début de l'opération, 3’440 francs ont déjà été récoltés.

Les filles du relais 4x100 mètres ont lancé un projet similaire en septembre dernier pour un camp d’entrainement en Afrique du sud. Espérant à l'origine récolter quelque 16'000 francs, elles se sont retrouvées avec exactement 25’870 francs dans la tirelire. Idem pour la nageuse grisonne Svenja Stoffel. Elle espérait réunir 6'000 francs afin de financer sa prépration pour Rio. Ce sont finalement 13’190 francs qui lui ont été versés.

Les filles du relais 4x100 mètres:

La nageuse Svenja Stoffel: