Réservé aux abonnés

Le bénévolat sportif en perdition

Dans une société toujours plus individualiste, les volontaires se font discrets. Les clubs et manifestations sportives en pâtissent et risquent leur survie. Nyon n'y échappe pas.

23 oct. 2013, 00:01
data_art_7469038.jpg

Effet de mode, phénomène de société, le constat est bien réel: à l'heure où l'on en a de plus en plus besoin, le bénévole se montre de moins en moins volontaire. Certes, les assidus demeurent, là où tous les projecteurs sont braqués, lors d'événements d'envergure, qui aident à l'identification permanente.

A plus petite échelle, en revanche, organisateurs et dirigeants tirent la langue. Partout. Notamment à Nyon, où la Municipalité se penche s...