Le trophée du pionnier du marathon aux enchères

Les héritiers de Spyridon Louis, vainqueur du marathon des premiers Jeux olympiques de l'ère moderne, vont vendre son trophée aux enchères.
05 août 2015, 15:52
129726255

Le trophée remporté par le Grec Spyridon Louis lors de sa victoire au marathon des premiers Jeux olympiques de l'ère moderne va quitter les mains de ses héritiers. Ceux-ci sont décidés à le vendre aux enchères pour assurer leurs arrières, rapporte la presse grecque.

La coupe en argent d'une quinzaine de centimètres, gravée de motifs végétaux, ne passera plus "de main en main, de génération en génération" comme elle l'a fait depuis la victoire de Spyridon (ou Spyros) Louis, le 29 mars 1896, a expliqué au quotidien "Ta Nea" son petit-fils, qui porte le même nom que son illustre ancêtre.

Le trophée sera proposé aux enchères le 18 avril chez Christie's à Londres dans le cadre d'une vente consacrée aux objets de l'olympisme, à trois mois des Jeux d'été organisés dans la capitale britannique, précise le quotidien "Kathimerini".

"Il est temps de regarder vers le futur, pas vers le passé. J'ai deux enfants et la chose la plus importante pour moi est d'assurer leur avenir autant que possible. Une coupe, vous ne pouvez la couper en deux", a expliqué à "Kathimerini" le retraité athénien de 71 ans. Il espère tirer de la vente entre 120'000 et 160'000 livres (170'000 à 230'000 euros).

M. Louis a précisé à "Ta Nea" avoir pris la décision de se séparer de la coupe il y a deux ans et l'avoir proposée à l'Etat grec, à un prix inférieur aux estimations mais sans succès faute de budget disponible.

Modeste agriculteur près d'Athènes, Spyridon Louis était devenu héros national après avoir fait son entrée en vainqueur dans le stade de marbre de la capitale grecque au terme d'un marathon (de 40 kilomètres à l'époque) couru en 2h58'50.