Maria de Villota, pilote de F1, retrouvée morte à l'hôtel

Maria de Villota, pilote espagnole de F1, a été retrouvée morte dans un hôtel de Séville. Les circonstances de son décès ne sont pas connues.

11 oct. 2013, 11:20
FILE - Spanish former F1 driver Maria De Villota smiles in the paddock prior to the start of qualifying session at the Catalunya racetrack in Montmelo, near Barcelona, Spain, in this May 11, 2013 file photo. Spanish police have confirmed Friday Oct. 11, 2013 that racing driver Maria de Villota has been found dead in a hotel room in Seville, and say it appears she died of natural causes. She was 33. De Villota was seriously injured last year in a crash during testing for the Marussia Formula One team, losing her right eye and sustaining other serious head injuries. (AP Photo/Luca Bruno)

La pilote espagnole Maria de Villota est décédée à l'âge de 33 ans, a annoncé vendredi matin l'écurie Ferrari sur le réseau social Twitter. Aucun détail n'a été donné sur les circonstances de sa mort, survenue dans un hôtel de Séville, selon des sites internet espagnols.

Fille d'un ancien pilote de F1, Maria de Villota avait été victime d'un grave accident le 3 juillet 2012 lors d'essais privés en Angleterre, se blessant grièvement lorsque sa monoplace Marussia avait percuté un camion de son écurie après avoir accéléré de manière inexplicable. Opérée deux fois, elle avait ensuite perdu l'usage de l'oeil droit. La nouvelle de son décès s'est répandue sur les réseaux sociaux, assortie de messages de condoléances instantanés, alors que se terminait la 2e séance d'essais libres du GP du Japon à Suzuka.