Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mondiaux: Lea Sprunger cinquième de la finale du 400 m haies

Jeudi soir à Londres, lors de la finale du 400 m haies des Championnats du monde, Lea Sprunger a pris la cinquième place. L'Américaine Kori Carter en or.

10 août 2017, 22:30
A Londres, Lea Sprunger a disputé sa première finale mondiale.

Pour sa première finale mondiale, Lea Sprunger a pris la cinquième place du 400 m haies aux Championnats du monde de Londres. Troisième temps des demi-finales et... cinquième temps des engagées avant la compétition, la Ginginoise a signé, jeudi soir, un chrono de 54''59. Insuffisant pour espérer monter sur le podium.

La course fut dominée par l'Américaine Kori Carter (53''07), devant sa compatriote et championne olympique en titre, Dalilah Muhammad (53''50). La troisième place est revenue à la Jamaïcaine Ristananna Tracey (53''74). "Le matin d'une finale, on espère se battre pour une médaille; une cinquième place, c'est top! Au début de la saison, j'aurais signé pour un pareil résultat", a réagi Lea Sprunger, au micro de la RTS.

Mieux qu'Anita Protti

Pour espérer une médaille, Lea Sprunger aurait dû considérablement améliorer son record personnel, qui se situe à 54''29. Avec ce cinquième rang, l'athlète du COVA Nyon a malgré tout fait mieux qu'Anita Protti, sixième du 400 m haies en finale des Championnats du monde à Tokyo, en 1991.

Pour sa troisième saison sur 400 m haies, la Ginginoise, médaille de bronze aux Championnats d'Europe en 2016, a toutefois validé sa progression. Treizième mondiale en 2015, à Pékin, Lea Sprunger (27 ans) gravit, pas à pas, haie après haie, les échelons. A Londres, elle fut la deuxième meilleure européenne, derrière la Tchèque Zuzana Hejnova (4e, 54''20). "Ce fut une saison intéressante. Mon rêve, cela reste les JO de Tokyo. De belles choses peuvent arriver en 2020", a encore ajouté Lea Sprunger, au micro de la RTS.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias