Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Nyon a joliment croqué Lausanne

Mercredi soir, lors du derby vaudois de LNB, les «Piranhas» ont pris leur revanche sur Lausanne Natation (17-9).

01 juin 2017, 23:37
/ Màj. le 02 juin 2017 à 10:14
Nyon, mercredi 31 mai 2017
Piscine du Colovray, Water-polo, LNB, CN Nyon – Lausanne Natation. #6 Stéphane Lécureux

Sigfredo Haro

Les poloïstes nyonnais l’avaient promis, ce derby vaudois devait se conclure sur une victoire, pour prendre leur revanche sur l’équipe de Lausanne. Deux mois auparavant, ils avaient essuyé une défaite lors du match aller (11-9). Mercredi soir, pour leur première rencontre de la saison dans leur bassin de Colovray, les Nyonnais n’ont pas laissé l’ombre d’un espoir aux visiteurs en imposant dès le début, leur jeu (6-1).

«On s’est tout de suite dits que si on pouvait planter vingt buts, on le ferait. On est entrés dans l’eau avec l’envie de gagner et de continuer sur la même lignée que nos matches à Bissone et Horgen (ndlr: victoires 12-20 et 6-12). Tout ça est vraiment très bon pour la cohésion de l’équipe. C’est, il me semble, la plus large victoire que Nyon a obtenu face à Lausanne», lâche Stéphane Ferrer, joueur et responsable de la section water-polo de Nyon.

«On a été super dans tous les niveaux du jeu»

Ce large avantage, les «Piranhas» parvenaient à le maintenir, malgré l’envie évidente des visiteurs de ne pas se laisser dévorer dans ce second derby vaudois de la saison. Les débats très engagés s’équilibraient dès le deuxième quart (3-3).

Lausanne, venu à Nyon avec une équipe incomplète, parvenait à empêcher les hôtes de s’envoler encore plus largement au score, en inscrivant encore cinq buts sur la seconde mi-temps, alors que les pensionnaires de Colovray n’en inscrivaient que trois de plus. De quoi suffire au bonheur des hôtes. C’est grâce à une stratégie de jeu bien exécutée mais également au trio Gothuey-Radivojevic-Vaucher (douze buts) que l’équipe locale a pu devenir cet adversaire hors de portée pour les Lausannois.

«Sur ce match, on a été vraiment super à tous les niveaux du jeu. On était concentrés et on a bien suivi la tactique prévue. Dès le deuxième quart, Lausanne s’est rebellé, mais on a su garder l’avantage en respectant les consignes qu’on a reçues. Davide Rodogno (ndlr: le coach) fait un excellent travail de coaching et Adrien Gothuey a fait un excellent match et marqué six buts magnifiques, saluait Stéphane Ferrer. On arrive maintenant à provoquer des fautes et à en profiter, mais ce qui nous a permis de nous imposer dans cette rencontre, c’est tout simplement notre discipline.»

Objectif top 3

Cette indiscutable victoire (17-9) permet au Cercle des nageurs de Nyon de se hisser devant leur adversaire du soir au classement et de se rapprocher un peu plus des play-off. «Au début de la saison, notre objectif était de nous maintenir, rappelait Stéphane Ferrer. Maintenant, on va tenter de chercher les play-off et pourquoi pas un top 3.»

A quatre journées de la fin du championnat et d’une possible qualification aux play-off, les «Piranhas» ne devront en aucun cas baisser la garde, sous peine de voir Bissone ou Lausanne – qui doivent encore respectivement jouer cinq et six parties – venir contrecarrer un destin qui semble enfin leur sourire. Pour y arriver, ils devront notamment s’imposer dans l’eau du club de la capitale, contre lequel ils restent sur un match nul (7-7) cette saison, avant d’accueillir Horgen, le lendemain soir à Colovray, pour leur avant-dernière rencontre à domicile.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias