Réservé aux abonnés

Pour former la relève, les sociétés de tir s'arment de courage

Les plus fines gâchettes romandes se sont réunies ce week-end dans les salles de gymnastique de Préverenges, pour le match romand et les finales vaudoises de tir à air comprimé. L’occasion de dresser un bilan de santé de la pratique du tir dans la région.

28 janv. 2019, 12:54
Les plus fines gâchettes avaient rendez-vous à Préverenges, ce week-end.

Ils étaient près de 400 tireurs à air comprimé, de tous les âges et de tous les horizons, à se confronter ce week-end aux 42 cibles électroniques montées dans les salles de gymnastique de Préverenges. Au pistolet ou à la carabine, mais tous à 10 mètres de la cible, ils se sont affrontés à l’occasion du match romand d’abord, et des finales vaudoises ensuite.

Si le tir sportif réunit toujours autant d’adeptes, il va au-devant de nombreux défis dans un futur pro...