Sebastian Vettel remporte le Grand Prix du Japon

Sebastian Vettel s'est adjugé la victoire lors du Grand Prix du Japon qui se courait ce dimanche à Suzuka. Il devance Mark Webber sur l'autre Red-Bull et Romain Grosjean sur Lotus-Renault.

13 oct. 2013, 11:01
Après cette victoire au Japon, le pilote Red-Bull Renault Sebastian Vettel est presque assuré de remporté le championnat du monde.

Sebastian Vettel écrase la formule 1. L'insatiable Allemand s'est imposé à Suzuka lors du Grand Prix du Japon, fêtant son 5e succès consécutif, le 9e déjà en 2013. Un quatrième titre mondial consécutif lui est promis.

Vettel (Red Bull-Renault), avec une stratégie à deux arrêts, a pris le meilleur sur son coéquipier Mark Webber, qui avait décroché la pole position. Le vétéran australien a choisi de s'arrêter à trois reprises, ce qui lui a sans doute coûté la victoire. Mais il a assuré le doublé pour son équipe. "La course a été bonne, mais j'aurais préféré me retrouver une marche plus haut sur le podium", a déclaré Webber, visiblement un peu déçu quand même.

Sebastian Vettel, grâce au 35e succès de sa carrière en F1, possède désormais 90 points d'avance sur Alonso à quatre courses de la fin. Il devrait mathématiquement assurer le titre dès le prochain Grand Prix en Inde (27 octobre), où une 5e place lui suffirait. Vettel est devenu le sixième pilote de l'histoire à réussir une série de cinq victoires consécutives ou plus.

Patience

"Je n'ai pas pris un bon départ, mais ensuite j'ai été patient. J'ai pu dépasser Romain et devancer Mark grâce à la stratégie concernant les pneus", a expliqué le vainqueur. "La décision de s'arrêter deux fois a été prise lors du premier relais, qu'on a pu faire durer longtemps. Cela n'a pas été facile lors du deuxième relais, mais tout a bien fonctionné sur la fin."

Parti en tête après un fulgurant départ, Romain Grosjean (Lotus-Renault) a livré une belle course conclue sur la troisième marche du podium. Il a été le seul à menacer les Red Bull. "Quand j'étais en tête, c'était plus facile que d'habitude et j'ai vraiment pensé pendant un moment que j'allais remporter ma première victoire. La voiture était parfaite pendant le premier relais. Après, avec les pneus durs, c'était plus compliqué", a expliqué Grosjean après son 7e podium en F1, dont quatre cette saison.

Derrière, Fernando Alonso (Ferrari) a pris la 4e place, mais bien loin des premiers, devant Kimi Raikkonen (Lotus-Renault), son futur coéquipier. L'Espagnol n'est pas en mesure de faire mieux avec le matériel dont il dispose actuellement.

Joli cadeau

La course a souri aux Sauber-Ferrari, avec la 6e place de Nico Hülkenberg (All) et la 7e d'Esteban Gutierrez. Ce sont les premiers points inscrits cette saison par le jeune rookie mexicain. "Cela prouve que nous avons eu raison de lui maintenir notre confiance", jubilait Monisha Kaltenborn, la team principal de l'équipe.

C'est la première fois depuis septembre 2012 (Monza) que les deux monoplaces suisses terminent un Grand Prix dans le top 10. Les 14 points récoltés au Japon constituent aussi un joli cadeau d'anniversaire pour le fondateur de l'écurie suisse: Peter Sauber fêtait dimanche son 70e anniversaire.

Classement du Grand Prix du Japon à Suzuka.

1. Sebastian Vettel (All), Red Bull-Renault.

2. Mark Webber (Aus), Red Bull-Renault.

3. Romain Grosjean (Fr/S), Lotus-Renault.

4. Fernando Alonso (Esp), Ferrari.

5. Kimi Raikkonen (Fin), Lotus-Renault.

6. Nico Hülkenberg (All), Sauber-Ferrari.

7. Esteban Gutierrez (Mex), Sauber-Ferrari.

8. Nico Rosberg (All), Mercedes.

9. Jenson Button (GB), McLaren-Mercedes.

10. Felipe Massa (Br), Ferrari.

Vettel compte 90 points d'avance sur Alonso au championnat du monde.