Réservé aux abonnés

Kempf et Manificat pestent contre la formule du Tour 2016

Le système de bonifications, qui creuse les écarts, énerve plus d’un skieur lors du Tour de Ski.
04 janv. 2016, 23:30
/ Màj. le 05 janv. 2016 à 00:01
The field with Dario Cologna of Switzerland and winner Martin Johnsrud Sundby of Norway, from right, starts to the men's 30 km cross country skiing mass start race at the FIS Tour de Ski, on Saturday, January 2, 2016, in Lenzerheide, Switzerland. (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

La formule du Tour de Ski 2016, avec une «grosse» étape de 30 km riche en bonifications dès le deuxième jour, provoque de la colère et de la frustration chez certains protagonistes. Hippolyt Kempf, le chef des fondeurs suisses, et le skieur français Maurice Manificat, vice-champion du monde des 15 km, estiment que le suspense a été tué beaucoup trop vite.

«Les écarts que Martin Johnsrud Sundby a creusés, c’est normalement ce qu’on voit en fin de Tour», relève Manificat dans «L’Equipe». Tout en acceptant la domination du Norvégien, leader du Tour avec 1’30 d’avance sur Petter...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois