Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mondiaux de ski à St-Moritz: Feuz et Janka loin du podium du Super-G, le Canadien Erik Guay s'impose

Comme pour Lara Gut, la pression sur les épaules de Beat Feuz était importante ce mercredi, à l'occasion du Super-G des Mondiaux de St-Moritz. Mais le Bernois n'a pas fait aussi bien que la Tessinoise. Il termine à un décevant 12e rang d'une course remportée par le Canadien Erik Guay (35 ans), devant le Norvégien Kjetil Jansrud et un autre Canadien Manuel Osbourne-Paradis. Carlo Janka, 8e, est le Suisse le mieux classé. Küng et Caviezel largués.

08 févr. 2017, 12:16
/ Màj. le 08 févr. 2017 à 13:03
La Suisse attendait une médaille de Beat Feuz. Le Bernois ne fait pas une mauvaise course, mais il termine loin du podium.

Champion du monde de descente en 2011, Erik Guay a décroché un deuxième titre mondial inattendu en remportant le super-G mercredi à St-Moritz. Le Québécois de 35 ans, qui n'a plus triomphé en Coupe du monde depuis mars 2014, a devancé de 0''45 le favori norvégien Kjetil Jansrud. La médaille de bronze est revenue à un autre étonnant Canadien, Manuel Osborne-Paradis.

Les Suisses ont manqué leur affaire. Le meilleur d'entre eux, Carlo Janka, n'a pu faire mieux qu'une 8e place, à 0''99 d'Erik Guay. Beat Feuz, qui s'était imposé dans la discipline à St-Moritz en mars 2016 lors des finales de la Coupe du monde et faisait partie des candidats au podium, doit quant à lui se contenter du 12e rang.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias