Santa Caterina: Daniel Yule excellent 6e, Luca Aerni manque une porte

Daniel Yule termine au 6e rang du slalom spécial de Santa Caterina, en Italie. Après un très bon 11e rang mercredi matin, Luca Aerni a malheureusement manqué une porte sur le deuxième parcours.
06 janv. 2016, 13:52
Daniel Yule obtient son meilleur résultat en Coupe du monde.

Daniel Yule continue de s'approcher de l'élite mondiale du slalom. Le Valaisan s'est classé au 6e rang à Santa Caterina (ITA), où l'Autrichien Marcel Hirscher a fêté une nouvelle victoire.

Daniel Yule n'avait encore jamais été si bien classé en Coupe du monde, où son meilleur résultat était jusqu'ici une 7e place à Kitzbühel (AUT) en janvier 2014. Il n'y a toutefois rien de surprenant à le retrouver à un tel niveau. A bientôt 23 ans - il les fêtera en février -, le skieur du val Ferret tourne autour du top 10 depuis deux ans. Sa 6e place de Santa Caterina marque donc une évolution logique dans sa carrière, qui prend de l'ampleur course après course.

Daniel Yule peut désormais raisonnablement viser le podium. Il en est resté à bonne distance mercredi (à 0''93), mais il ne lui a manqué que 18 centièmes pour accrocher la 4e place.

Cela s'est moins bien passé pour le deuxième leader suisse du slalom, Luca Aerni. Le skieur de Crans-Montana a été éliminé en deuxième manche, lorsqu'un piquet s'est cassé sur son passage et qui l'a fait sortir de la piste. Un incident d'autant plus amer que le Valaisan était bien placé après la première manche (11e) et qu'il avait à coeur de confirmer sa performance de Madonna di Campiglio (ITA), où il s'était classé 5e juste avant Noël.

Même s'il a beaucoup souffert sur cette seconde manche, Marc Rochat est, lui, parvenu à franchir la ligne d'arrivée. Le Vaudois de 23 ans a pris la 27e place, après avoir réussi l'un des exploits de la manche matinale, dont il avait signé le 23e chrono avec son dossard 62. Cela lui a permis de marquer ses premiers points en Coupe du monde, où il disputait seulement sa deuxième course.

Tout devant, Marcel Hirscher est parvenu à stopper Henrik Kristoffersen. Dauphin du Norvégien à l'issue des deux slaloms disputés jusqu'ici cette saison, l'Autrichien a cette fois-ci pris la mesure de son rival scandinave. Le podium a été complété par le Russe Alexander Khoroshilov.