Ski alpin - Mondiaux de Cortina: Loïc Meillard remporte la médaille de bronze du combiné

Loïc Meillard a remporté lundi la médaille de bronze du combiné des Mondiaux de Cortina. La course a été remportée par Marco Schwarz.

15 févr. 2021, 15:33
Switzerland's Loic Meillard speeds down the course during the super G portion of the men's combined race, at the alpine ski World Championships, in Cortina d'Ampezzo, Italy, Monday, Feb. 15, 2021. (AP Photo/Giovanni Auletta)

Loïc Meillard a offert à la Suisse une septième médaille en six courses disputées aux Mondiaux de Cortina.

Le Valaisan d'origine neuchâteloise a décroché le bronze du combiné, à distance respectable du vainqueur Marco Schwarz.

Auteur d'une grosse faute sur l'unique piège de la manche de slalom, Loïc Meillard (24 ans) a perdu toute chance de lutter pour l'or. Le double champion du monde juniors de combiné a néanmoins pu conserver 0''19 d'avance sur le Canadien James Crawford (4e), qui a bien tenu le choc en slalom après avoir remporté le super-G.

Devancé de 0''03 par Marco Schwarz après une manche de vitesse parfaitement négociée, le frère aîné de Mélanie devait il est vrai prendre tous les risques après avoir vu l'Autrichien prendre la tête avec 0''04 d'avance sur le futur médaillé d'argent Alexis Pinturault. Cela n'a pas fonctionné.

 

 

"Je suis un peu déçu d'avoir commis une faute. Mon ski était là. J'aurais pu faire mieux", a lâché Loïc Meillard au micro de la RTS. "Mais le positif, c'est que je tiens ma première médaille. Il me reste encore trois courses (réd: le parallèle, le géant et le slalom), et j'espère pouvoir poursuivre sur ma lancée."

La donne était la même pour Luca Aerni, qui accusait 0''13 de retard sur Marco Schwarz au départ du slalom. Le champion du monde 2017 du combiné a également joué son va-tout, sans succès en revanche: le Valaisan a connu l'élimination, commettant une erreur rédhibitoire au même endroit que Loïc Meillard.

Justin Murisier, 20e en super-G, est quant à lui remonté jusqu'à la 8e place finale. Dernier Suisse engagé, le Grison Gino Caviezel est parti à la faute dans un slalom abordé en 8e position.