Ski alpin: Beat Feuz victorieux de la descente de Kitzbühel, Urs Kryenbühl victime d’une lourde chute

Le Bernois a survolé la mythique piste autrichienne de Kitzbühel ce vendredi. La course a été notamment marquée par la terrible chute du Suisse Urs Kryenbühl juste avant de passer la ligne d’arrivée.

22 janv. 2021, 14:19
Beat Feuz a su dompter la mythique descente de Kitzbühel.

Cette fois, la Streif n'a pas résisté à Beat Feuz. Après avoir terminé quatre fois deuxième, le Bernois a remporté la première descente de Kitzbühel vendredi.

2016. 2018. 2019. 2020. Et 2021? Non, la malédiction est finie: Beat Feuz s'est enfin imposé à Kitzbühel, qui lui échappait depuis tant d'années pour quelques centièmes. Mais ce vendredi, ceux-ci ont été avec le Suisse, qui a devancé de seize centièmes Mathias Mayer, lequel lui avait soufflé la victoire l'année dernière.

Mais cette victoire n'aura sans doute pas la saveur qu'elle devrait avoir dans le camp suisse. Car si Carlo Janka a pris une bonne 6e place, Urs Kyrenbühl a en effet été victime d'une énorme chute sur le saut final. Déséquilibré vers l'avant à plus de 140 km/h, le Schwytzois, conscient, est resté de très longues minutes allongé juste avant l'aire d'arrivée et entouré de plusieurs représentants du corps médical. Il a ensuite été évacué par hélicoptère, sans que plus d'informations sur son état de santé n'aient été communiquées.

 

 

La course, lancée à 11h30, a été interrompue à plusieurs reprises après les chutes de Ryan Cochran-Siegle (également évacué par hélicoptère pour des douleurs à l'épaule), Kryenbühl, mais également en raison d'un vent qui s'est levé. Au point de faire croire à une non-homologation de la course. Cela aurait été le cas si le nombre des trente partants n'avait pas été atteint. Il a fallu attendre 14h15 pour que la délivrance intervienne enfin. Et que l'organisation décide d'en finir. Heureusement pour Feuz.