Ski alpin: état stable pour Marc Gisin, qui souffre de plusieurs fractures

Après sa lourde chute samedi lors de la descente de Coupe du Monde de Val Gardena, Marc Gisin a été acheminé par la Rega à l’hôpital de Lucerne. Il souffre de plusieurs fractures mais son bassin et son dos ne sont pas touchés.

16 déc. 2018, 16:17
Marc Gisin a lourdement chuté lors de la descente de samedi à Val Gardena.

Marc Gisin a eu de la chance dans son malheur: son bassin et son dos ne sont pas touchés après sa lourde chute lors de la descente de Coupe du Monde de Val Gardena samedi. Rapatrié en Suisse dans la soirée, l’Obwaldien de 30 ans se trouve dans un état stable et souffre de plusieurs fractures, a communiqué Swiss-Ski dimanche.

Conscient, Gisin a été acheminé par la Rega à l’hôpital de Lucerne où il s’est soumis à plusieurs examens entre samedi soir et dimanche matin. Ceux-ci n’ont révélé aucune lésion au cerveau. Il souffre en revanche de plusieurs fractures aux côtes, lesquelles ont atteint ses poumons. Il est également touché aux vertèbres, sans que cela ne soit inquiétant. Bien qu’il communique avec sa famille et le corps médical, le descendeur est toujours intubé et restera quelque temps en observation dans l’unité des soins intensifs de l’hôpital lucernois.

 

A lire aussi : Ski alpin: lourde chute de Marc Gisin lors de la descente de Val Gardena, Feuz 3e

 

Marc Gisin avait déjà chuté très lourdement en janvier 2015 lors du super-G de Kitzbühel, où il avait été victime d’une commotion cérébrale dont il a subi les séquelles pendant deux ans.

Le frère de Dominique et de Michelle a commis une petite erreur et ses skis se sont croisés, provoquant sa chute juste avant le saut qui marque l’entrée des «bosses du chameau», un des secteurs les plus difficiles de la Saslong. Il s’est envolé et est lourdement retombé sur le dos avant de glisser sur plusieurs dizaines de mètres.

 

 

La course a été interrompue pendant de longues minutes, alors que les médecins s’occupaient de Marc Gisin. L’hélicoptère qui s’était posé sur la piste à côté du blessé a redécollé près d’une demi-heure après sa chute pour le transférer à l’hôpital de Bolzano.