Ski alpin: Lara Gut-Behrami 3e du super-G de Garmisch-Partenkirchen

Lara Gut-Behrami retrouve la forme. La Suissesse temine 3e du super-G de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne. La victoire revient à l'Autrichienne Nicole Schmidhofer.

26 janv. 2019, 12:23
La Tessinoise signe son deuxième podium de la saison.

L'Autrichienne Nicole Schmidhofer a remporté le super-G Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen (GER) devant l'Italienne Sofia Goggia. Lara Gut-Behrami a quant à elle confirmé son regain de forme en prenant la troisième place à 45 centièmes.

Il ne s'agit "que" du deuxième podium cette saison pour la Tessinoise, après la deuxième place de celle-ci dans le super-G de St-Moritz début décembre. Un retour aux avant-postes de bon augure à l'approche des Mondiaux d'Are (4-17 février).

Les Suissesses ont montré de bonnes dispositions en Allemagne, notamment une Corinne Suter qui, si elle n'a pas réussi à décrocher son premier podium en Coupe du monde, a du moins répondu présente avec un sixième rang. Un classement qui lui ouvre (enfin) les portes d'une sélection pour les Mondiaux dans la discipline (Swiss Ski a jusqu'au 31 janvier pour rendre sa liste), elle qui n'avait jamais terminé dans le top 15 cet hiver en super-G.

Très en vue lors des entraînements de la descente, Suter sera attendue de pied ferme dimanche dans la discipline reine. A noter encore les performances correctes de Joana Hählen (14e) et de Jasmine Flury (15e), au contraire de Michelle Gisin, éliminée.

Nicole Schmidhofer, lauréate des deux descentes de Lake Louise (CAN) en début de saison, a pour sa part signé son troisième succès à ce niveau. L'Autrichienne de 29 ans restait sur une bonne deuxième place dans le super-G de Cortina (ITA).

Schmidhofer a devancé de 23 centièmes la bluffante Sofia Goggia, qui effectuait son retour à la compétition après sa fracture de la malléole et du péroné à l'entraînement en octobre. L'Italienne, championne olympique en titre de la descente, lauréate du globe de descente la saison passée et quatrième du général 2017/18 (troisième en 2016/17), n'avait plus skié depuis sa victoire dans le super-G... d'Are le 15 mars 2018. De quoi lui donner des idées pour les Mondiaux.