Ski alpin: le Suisse Marco Odermatt part à la faute lors du géant d’Alta Badia, Hirscher triomphe, Meillard 8e

Le Nidwaldien Marco Odermatt a pris trop de risques dans la deuxième manche du géant d’Alta Badia et est parti à la faute. L’Autrichien Marcel Hirscher a quant a lui survolé la course et conservé la première place. Meilleur Suisse, Loïc Meillard s'est classé 8e.

16 déc. 2018, 14:01
Marcel Hirscher a devancé son dauphin Thomas Fanara de 2''53!

Marcel Hirscher a cueilli dimanche son 30e succès dans un géant de Coupe du monde, le sixième d'affilée à Alta Badia, en devançant de 2''53 (!) son dauphin Thomas Fanara. Meilleur Suisse, Loïc Meillard s'est classé 8e. Troisième sur le premier parcours, Marco Odermatt est quant à lui parti à la faute en deuxième manche.

Vainqueur pour la 61e fois sur le Cirque blanc, Marcel Hirscher ne comptait "que" 0''94 d'avance sur son dauphin provisoire Matts Olsson à l'issue du premier tracé. Il a fait le trou en deuxième manche, réussissant le 2e temps alors que ses rivaux n'ont pas tenu le choc. Le Salzbourgeois est le deuxième skieur de l'histoire à atteindre la barre des 30 succès en géant, après le recordman Ingemar Stenmark (46).

Loïc Meillard est quant à lui rentré quelque peu dans le rang après ses 5es places obtenues à Beaver Creek et à Val d'Isère dans la spécialité cette saison. "J'ai perdu du temps sur le haut du parcours, et ne sais pas pourquoi. J'ai mieux su laisser aller les skis en deuxième manche", a-t-il souligné, déçu, au micro de SRF.

Le Valaisan d'origine neuchâteloise a échoué à 3''31 de Marcel Hirscher et à 0''62 de la 3e place occupée par Alexis Pinturault. Il a néanmoins signé son dixième top 10 à ce niveau, lui qui avait conclu la première manche en 13e position. Et, avec 122 points conquis en trois géants (en attendant la disqualification de Stefan Luitz à Beaver Creek), il pointe au 5e rang d'un classement de la discipline mené par Marcel Hirscher (280).

Odermatt craque

Troisième à Beaver Creek, le Grison Thomas Tumler a quant à lui terminé 9e. Le bilan helvétique aurait dû être plus reluisant. Mais Marco Odermatt (21 ans) a connu l'élimination dans une deuxième manche où il a voulu prendre tous les risques. Respectivement 11e et 12e de la première manche, Gino Caviezel (15e au final) et Elia Zurbriggen (22e) ont manqué leur affaire l'après-midi.

Les spécialistes des disciplines techniques n'ont pas le temps de se reposer, avec un programme démentiel avant de pouvoir fêter Noël. Ils se retrouveront dès lundi à Alta Badia pour un géant parallèle, avant de rejoindre Saalbach-Hintergleem pour un géant (mercredi) puis un slalom (samedi). Ils en découdront finalement samedi, à l'occasion du slalom de Madona di Campiglio.