Ski alpin: Mauro Caviezel termine 2e du super-G de Val Gardena

Le Suisse Mauro Caviezel a terminé 2e du super-G de Val Gardena ce vendredi. La course a été remportée par le Norvégien Aleksander Kilde.

18 déc. 2020, 12:49
/ Màj. le 18 déc. 2020 à 14:45
Switzerland's Mauro Caviezel speeds down the course during an alpine ski, men's World Cup downhill, in Val d'Isere, France, Sunday, Dec. 13, 2020. (AP Photo/Gabriele Facciotti)

Mauro Caviezel a bien failli enchaîner un deuxième succès en Super-G. Mais le Grison a trouvé son maître en la personne d’Aleksander Aamodt Kilde lors de l’étape de Val Gardena.

Il n’aura manqué que 0''12 au Grison de 32 ans pour signer sa deuxième victoire en Coupe du monde. Et dire que le gagnant du globe de Super-G s’est élancé avec une solide protection à la main gauche après s’être fracturé un doigt à l’occasion de sa victoire à Val d’Isère le week-end passé.

 

 

Mais Val Gardena se pose depuis plusieurs années en annexe d’Oslo, tant les Norvégiens semblent y être encore plus à l’aise qu’à Lillehammer avec neuf victoires lors des quinze dernières courses. Brillant vainqueur de la descente en 2018, Kilde a fait la différence entre le deuxième et le quatrième temps intermédiaire. Mais comme c’est désormais la norme en Coupe du monde, cette différence se mesure en centièmes, 24 en la circonstance. Kjetil Jansrud complète le podium et le sandwich viking autour de Caviezel.

«En Super-G, on ne sait jamais comment ça peut tourner, a expliqué Caviezel. Franchement, je suis juste content d’être sur le podium.» Interrogé sur la défense de son globe de cristal acquis la saison dernière, le Grison n’a pas voulu s’étendre: «C’est trop tôt pour en parler. Je me concentre sur les courses du moment, on verra plus tard dans la saison où je me situe.»

Odermatt en tête du général

Marco Odermatt a accroché le top 10 avec un bon 9e rang, mais le Nidwaldien a surtout profité de cette performance et des 29 points qui vont avec pour passer devant Alexis Pinturault au général de la Coupe du monde. Odermatt va sagement éviter la descente de samedi pour filer directement à Alta Badia où le géant aura lieu dimanche. La bagarre sera belle face au Tricolore qui sera lui engagé lundi et mardi pour les deux premiers slaloms de la saison. Odermatt compte 290 points contre 276 pour le skieur de Courchevel.

En revanche Beat Feuz sera lui au départ de la descente. 10e du Super-G, l’Emmentalois sera plus à son aise dans SA discipline, même si la Saslong ne fait pas partie de ses pistes favorites.

A lire aussi : Ski alpin: Marco Odermatt vainqueur du géant de Santa Caterina

Superbe 3e de la descente de Val d’Isère, Urs Kryenbühl affiche une forme du tonnerre. Le Schwytzois est parvenu à se classer juste derrière Feuz à la 11e place à 1''13. Il pourrait surprendre samedi, mais on l’attend surtout à Bormio entre les Fêtes. Personne n’a oublié sa magnifique 2e place lors de la deuxième descente sur la Stelvio l’an passé à seulement 8 centièmes de l’intouchable Dominik Paris.

Les autres Suisses ont fini plus loin. Stefan Rogentin et Niels Hintermann ont terminé au 28e rang à égalité. Les autres Suisses sont hors des 30.