Ski alpin: Wendy Holdener termine au pied du podium du combiné à Crans-Montana

Wendy Holdener a terminé 4e du combiné Coupe du monde de Crans-Montana. L'Italienne Federica Brignone a gagné devant la Slovène Ilka Stuhec et l'Autrichienne Michaela Kirchgasser (2e).
24 févr. 2017, 15:20
Wendy Holdener a terminé au pied du podium vendredi à Crans-Montana.

Federica Brignone a remporté le premier combiné de Crans-Montana. L'Italienne a devancé Ilka Stuhec de 1''01 et l'Autrichienne Michaela Kirchgasser de 1''16.

Deuxième du Super-G, la Valdôtaine a maîtrisé le slalom pour passer devant Ilka Stuhec et revenir dans le sillage de la Slovène pour le globe de la discipline. L'Italienne n'a cédé que 0''45 à Wendy Holdener entre les piquets. Une Wendy Holdener qui finit chocolat avec une quatrième place loin d'être acquise après le Super-G. Bien trop timide, la championne du monde schwytzoise a laissé ses illusions de podium lors de l'épreuve de vitesse: "J'ai perdu beaucoup trop de temps au cours du Super-G. J'avais trop de retard pour espérer revenir en slalom. C'est comme ça. Mais ce qui s'est passé ce matin n'était vraiment pas une bonne publicité pour la Coupe du monde féminine. Heureusement que tout s'est bien terminé au final."

 

 

Si Wendy Holdener parle de mauvaise publicité, c'est en raison du flottement qui a accompagné le début de la course à 10h30. Trois filles se sont élancées et aucune d'elle n'a pu faire plus de dix secondes de course sur la piste sélective du Mont Lachaux. Denise Feierabend s'est même blessée en chutant et sa saison pourrait bien être terminée. Le départ a donc été abaissé et Ilka Stuhec et Tessa Worley ont eu le droit de reprendre le départ. La dauphine de Wendy Holdener à St-Moritz, Michelle Gisin, n'a elle non plus pas terminé sa course. "Le temps n'était pas génial, raconte l'Obwaldienne. Il y avait du brouillard ce matin, puis de la pluie, puis de la neige et enfin du soleil. La piste était molle. J'ai skié trop direct et je suis sortie, c'est dommage. Mais j'espère surtout que Denise (réd: Feierabend) va bien."