ATP à Dubaï: Federer en finale

Tournoi ATP 500, demi-finale: Roger Federer (S) bat Juan Martin del Potro (Arg) 7-6 (7/5) 7-6 (8/6). Federer en finale contre Andy Murray (GB). (SDA/op)
05 août 2015, 15:48
Roger Federer s'est qualifié pour la finale du tournoi de Dubaï. Il rencontrera Murray.

Pour la septième fois, Roger Federer disputera la finale du  tournoi de Dubaï. Dans sa deuxième patrie, le Bâlois s'est à  nouveau qualifié pour l'ultime stade de la compétition en écartant  l'homme en forme du moment, l'Argentin Juan Martin Del Potro.

De retour au plus haut niveau, le «gaucho» restait sur une  victoire au tournoi de Marseille et une finale à Rotterdam, face à  Federer. Il avait été impressionnant la veille contre Jo-Wilfried  Tsonga, mais sa puissance a encore été désamorcée par le champion  des champions. 

Federer a été étonnant de sang-froid. Il a arraché la victoire  au tie-break de la deuxième manche après avoir été mené 5/1 puis  6/2 dans ce jeu décisif! Durant cette seconde manche, il a toujours  couru derrière le score puisque Del Potro servait en premier.

A  quatre reprises, il a eu l'occasion de lui ravir sa mise en jeu  mais l'Argentin a su répliquer. Federer s'est montré patient et  finalement le plus solide, au terme de ce match qui n'a pas  débouché sur le moindre break. «C'était très serré aujourd'hui, et  j'ai eu aussi un peu de chance», a-t-il concédé. 

Contre Murray 

Le numéro 3 mondial n'a toujours pas concédé son service en  quatre matches à Dubaï, sur un revêtement rapide qui favorise son  jeu et son déplacement aérien. Contre Del Potro, sa couverture de  terrain a été exceptionnelle. Victorieux à quatre reprises de ce  tournoi, la dernière fois en 2007, Federer aura l'occasion de  compléter sa collection pour sa septième finale ce week-end. Il la  jouera face à Andy Murray. 

L'Ecossais a en effet infligé sa première défaite de l'année au  numéro 1 mondial Novak Djokovic (6-2 7-5). Le Serbe, vainqueur des  trois dernières éditions du tournoi, a commis un nombre inhabituel  d'erreurs sur les points importants. Pour Murray, ce succès valide  le bien-fondé de sa collaboration avec son nouveau coach Ivan  Lendl. 

Federer sera sur ses gardes face au Britannique. Il a perdu plus  souvent qu'à son tour contre Murray, qui mène 8-6 dans leurs  confrontations. Etonnamment, les deux hommes ne se sont plus  affrontés depuis le Masters 2010.

Un succès permettrait au Bâlois  d'aborder en pleine confiance la tournée américaine, avec le  Masters d'Indian Wells dès le 8 mars. Ce sera la 102e finale de sa  carrière.