Djokovic domine Nadal en deux sets à Monte-Carlo

Novak Djokovic a remporté dimanche la finale du Masters 1000 de Monte-Carlo en battant Rafael Nadal 6-2 7-6.
07 août 2015, 11:15
epa03671470 Novak Djokovic of Serbia celebrates his victory against Rafael Nadal of Spain during his final match at the Monte-Carlo Rolex Masters tournament in Roquebrune Cap Martin, France, 21 April 2013. Djokovic won in two sets.  EPA/GUILLAUME HORCAJUELO

Rafael Nadal a cédé sa couronne à Monte-Carlo. Octuple tenant du titre dans la Principauté, le Majorquin s'est incliné 6-2 7-6 (7/1) en finale de l'édition 2013 face au no 1 mondial Novak Djokovic.

Le succès du Serbe ne souffre aucune discussion. Le résident monégasque aurait en effet pu infliger un sec 6-0 à Rafael Nadal dans la première manche - ce que personne n'a réussi sur terre battue depuis Roger Federer en finale à Hambourg en 2007 -, mais l'Espagnol parvenait à écarter cinq balles de set sur son service dans le sixième jeu. Nole terminait par ailleurs la rencontre comme un boulet de canon, s'adjugeant 11 des 12 derniers points alors que son adversaire avait servi pour le gain de la seconde manche à 6-5.

Moins véloce, trop irrégulier et souvent dépassé par la puissance des coups de Novak Djokovic, Rafael Nadal a pu mesurer tout le chemin qu'il lui reste à parcourir avant la quinzaine de Roland-Garros. Le septuple vainqueur du French Open s'est certes accroché, signant un ultime break dans le onzième jeu du deuxième set alors que Novak Djokovic avait empoché trois jeux d'affilée pour faire passer le score de 2-4 à 5-4. Sa vaillance n'a pas suffi.

Une des plus grandes séries de l'histoire du sport a donc pris fin avec la victoire du no 1 mondial. Novak Djokovic est seulement le deuxième joueur à battre Rafael Nadal à Monte-Carlo après l'Argentin Guillermo Coria en 2003, lorsque l'Espagnol était âgé de 16 ans.

Depuis, Rafael Nadal a croqué tous ses adversaires, remportant 46 victoires de suite dans un tournoi qui est devenu son jardin. Mais cette semaine, le no 5 mondial y a montré des signes de fragilité inédits que les qualités de Novak Djokovic, en pleine forme après un début de tournoi perturbé par une entorse à la cheville contractée le 7 avril en Coupe Davis, a mis en évidence.

Novak Djokovic est ainsi devenu le premier joueur à battre Rafael Nadal une troisième fois dans une finale sur terre battue, après Rome et Madrid en 2011. Avec ce 37e titre, le 14e en Masters 1000, Djokovic (25 ans) prend date pour Roland-Garros, le seul tournoi du Grand Chelem manquant à son palmarès, où il avait échoué de peu l'an dernier en finale face à Rafael Nadal.