Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Djokovic se trouvera sur la route de Stanislas Wawrinka en demi-finale

En balayant le tenant du titre Andy Murray, Stanislas Wawrinka croisera le fer avec Novak Djokovic en demi-finale de l'US Open, sa première dans un tournoi du Grand Chelem.

06 sept. 2013, 06:32
Après son succès contre Andy Murray, Stanislas Wawrinka (no 9) défiera comme il s'y attendait Novak Djokovic (no 1) en demi-finale de l'US Open.

Stanislas Wawrinka (no 9) défiera comme il s'y attendait Novak Djokovic (no 1) en demi-finale de l'US Open. Le Serbe a dominé Mikhail Youzhny (no 21) 6-3 6-2 3-6 6-0 dans le dernier quart de finale.

Novak Djokovic (26 ans) partira forcément avec les faveurs du pronostic samedi. Le Monégasque d'adoption possède l'expérience de ces grands rendez-vous, avec déjà six titres majeurs à son actif et une 14e apparition consécutive dans une demi-finale de Grand Chelem. Il affiche par ailleurs un bilan largement positif face à Stanislas Wawrinka (12-2), qui reste sur onze défaites et dont le dernier succès face au Serbe remonte à l'automne 2006.

Tout a changé

Stanislas Wawrinka n'est cependant plus le même joueur. Tout a changé pour lui depuis le 20 janvier 2013, date de son mémorable affrontement avec... Novak Djokovic en 8e de finale de l'Open d'Australie. Battu 12-10 au cinquième set après 5h02' de lutte, le Vaudois (28 ans) a compris ce jour-là qu'il était capable de rivaliser avec les meilleurs sur la durée.

Le champion olympique 2008 de double paraît capable de tous les exploits sur un revêtement en dur qui sied si bien à son jeu. Il abordera la première demi-finale de sa carrière en totale confiance après avoir dominé successivement - et nettement - Tomas Berdych (no 5) et surtout Andy Murray (no 3), le tenant du trophée. "Plus j'avance dans un tournoi, mieux je me sens. C'est une pression positive que je ressens", lâchait-il.

"Pas de favori net"

"Il n'y aura pas de favori net", assurait Novak Djokovic, qui a dû s'employer plus qu'escompté dans la dernière session de nuit de ce tournoi. Impressionnant d'aisance dans les deux premières manches, le vainqueur de l'édition 2011 concédait son premier set de la quinzaine face à un Mikhail Youzhny poussé par un public qui en voulait pour son argent. Il "punissait" cependant sévèrement le fantasque russe dans la quatrième manche.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias