Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Federer: «Ça reste difficile à croire»

30 janv. 2018, 00:01
Switzerland's Roger Federer poses with the Norman Brookes Challenge Cup after winning the men's singles final at the Australian Open against Croatia's Marin Cilic in Australia Monday, Jan. 29, 2018. (AP Photo/Dita Alangkara) AUSTRALIAN OPEN TENNIS

Roger Federer peinait encore à réaliser la portée de son exploit au lendemain de son 20e sacre majeur. «C’est une sensation bizarre, mais ça reste difficile à croire que c’est arrivé, que j’ai défendu mon titre à l’Open d’Australie et gagné mon 20e Grand Chelem», a-t-il lâché après une nuit forcément courte.

«Je n’ai retrouvé mes proches que vers 3h du matin. Il y a tellement de choses à faire et à dire après une finale, c’est incroyable», s’est amusé le Bâlois. «On a passé trois heures au bar avec mes amis, la famille, les proches. Nous étions tous fatigués. C’était calme et relax, c’était sympa», a-t-il glissé, fatigué mais comme d’habitude volubile.

Roger Federer a été forcément inondé de messages de félicitations. «Je me suis dit «wouah» quand j’ai regardé mon téléphone. Cela m’est déjà arrivé de recevoir beaucoup de messages dans le passé. Mais...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias