Masters de Londres: Stan Wawrinka bat Ferrer en deux sets et se relance dans la course aux demies

On avait laissé Stan Wawrinka sur un match plus que décevant face à Rafael Nadal. Dans son deuxième match de poules du Masters ATP de Londres, le Vaudois a montré qu'il savait comment réagir dans des situations de crise. Mené 5-2 dans la première manche, il est parvenu à renverser la vapeur, avant de laminer l'Espagnol David Ferrer dans la deuxième.

19 nov. 2015, 06:55
Au premier set, on a bien cru revoir le Stan Wawrinka nerveux et instable du premier match.

Stan Wawrinka (no 4) s'est totalement relancé dans la course à la qualification pour les demi-finales du Masters ATP.

Le Vaudois, qui a dominé David Ferrer (no 7) 7-5 6-2 mercredi, affrontera vendredi Andy Murray (no 2) dans ce qui constituera un véritable quart de finale. Vainqueur 6-4 6-1 du Britannique dans l'après-midi, Rafael Nadal est quant à lui d'ores et déjà qualifié.

Rien ne fut cependant aisé face à David Ferrer. Extrêmement tendu en début de partie sous les yeux de sa fille Alexia, Stan Wawrinka concédait ainsi son service dès le quatrième jeu, après avoir commis deux fautes directes consécutives.

Les premiers signes d'agacement étaient alors déjà apparus... Le Vaudois se révoltait à cet instant, réussissant (enfin) quelques coups percutants, mais se retrouvait dos au mur lorsque David Ferrer servait pour le gain du set à 5-3. Le spectre d'une nouvelle défaite en deux sets apparaissait.

Solide jusque-là, David Ferrer craquait cependant au moment de porter l'estocade. L'Espagnol commettait une double faute alors qu'il bénéficiait d'une balle de set à 40/30, et offrait également le point suivant à son adversaire sur une faute de coup droit! Stan Wawrinka, qui effaçait son break de retard sur un coup droit gagnant avant de recoller à 5-5, bénéficiait alors d'un nouveau coup de pouce de David Ferrer: contraint de faire face à une balle de break dans ce onzième jeu, il se faisait à nouveau l'auteur d'une double faute!

Le vent avait tourné. Stan Wawrinka s'adjugeait la manche initiale sur un jeu blanc, en se montrant particulièrement inspiré à la volée. Forcément plus relâché, à nouveau confiant en ses moyens, il enfonçait le clou en signant le break d'entrée dans la deuxième manche et s'adjugeait un septième jeu consécutif pour mener 2-0. Le Vaudois se mettait définitivement à l'abri en s'emparant une quatrième fois du service adverse dans le cinquième jeu, et concluait la partie sur un coup droit gagnant, mais trop long!

Les meilleurs moments du match: