Masters: Federer rejoint Djokovic en finale

Roger Federer a remporté la demi-finale du masters de Londres face à Stan Wawrinka ! 7-5 6-3. Le match 100% helvétique a été très rapide, les deux joueurs n'ont pas montré beaucoup de prises de risque. Le Vaudois semblait plutôt fatigué par sa victoire face à Andy Murray vendredi soir.

21 nov. 2015, 21:04
/ Màj. le 21 nov. 2015 à 22:25
Roger Federer a gagné contre Kei Nishikori.

Le Bâlois s'est ainsi qualifié pour la 10e fois pour la finale du grand rendez-vous de fin de saison. Sacré à six reprises (2003, 2004, 2006, 2007, 2010, 2011), il s'est incliné deux fois au stade ultime de la compétition: en 2005 à Shanghaï face à David Nalbandian, et en 2012 à Londres face à Novak Djokovic.

Le public de l'O2 Arena aura donc finalement droit à une deuxième finale de Masters entre Roger Federer et Novak Djokovic, une année après que le Bâlois a été contraint de déclarer forfait en raison des douleurs au dos ressenties au cours de son épique demi-finale remportée face à Stan Wawrinka déjà (4-6 7-5 7-6 en 2h48'). Roger Federer sera cette fois-ci présent au rendez-vous fixé par le Serbe. Et il n'a pas dû puiser dans ses réserves samedi soir (70' de jeu).

Stan Wawrinka avait pourtant commencé de manière idéale sa troisième demi-finale de Masters. Plus relâché que son compère, il signait le premier break - en profitant d'un mauvais jeu de service de Roger Federer - dans le cinquième jeu. Mais il rendait la politesse au Bâlois dans le huitième jeu, commettant une double faute et une faute directe en revers sur les deux derniers points. Il n'allait pas se remettre de ce couac.

Dos au mur à 5-6 15/30, le champion de Roland-Garros commettait l'erreur de "chercher" deux fois consécutivement le coup droit de Roger Federer sur des montées au filet. La sanction était immédiate: le Bâlois s'offrait une balle de set en armant un passing gagnant, avant de pousser son adversaire à la faute sur un nouveau passing shot pour empocher la première manche. Stan Wawrinka n'a perdu que trois points derrière sa première balle de service dans ce set initial. Mais ce furent les trois derniers...

Roger Federer dominait plus nettement les débats dans la deuxième manche face à un Stan Wawrinka quelque peu émoussé. Il s'emparait du service du Vaudois dès le deuxième jeu, et se procurait même deux balles de double break à 3-0. Stan Wawrinka les effaçait avant de revenir à 1-3, mais ne parvenait en revanche plus à se procurer la moindre opportunité à la relance. Il sauvait une première balle de match à 2-5 en armant un coup droit gagnant, mais Roger Federer ne tremblait pas sur son service dans le jeu suivant.

Dimanche dès 19h (heure suisse), Roger Federer livrera donc un 44e duel face à Novak Djokovic, le huitième déjà cette année. Le Bâlois mène 22-21 face au Serbe (3-4 en 2015), qu'il a nettement dominé (7-5 6-2) mardi dans le cadre du Round Robin. Mais, comme le soulignait d'ailleurs l'homme aux 17 titres du Grand Chelem après cet affrontement, Novak Djokovic sera bien plus difficile à battre. Nole a d'ailleurs réussi une démonstration samedi après-midi face à Rafael Nadal (6-3 6-3), réussissant sa prestation la plus aboutie de la semaine.