Open d'Australie: Nadal sorti dès le 1er tour

Rafael Nadal s'est incliné mardi devant Fernando Verdasco au 1er tour de l'Open d'Australie.
19 janv. 2016, 09:47
Nadal a été sorti de l'Open d'Australie dès le 1er tour.

Première sensation à Melbourne ! Rafael Nadal est tombé d'entrée de jeu à l'Open d'Australie, battu 7-6 (8/6) 4-6 3-6 7-6 (7/4) 6-2 par Fernando Verdasco après 4h41' de match.

45e mondial, le Madrilène a pris une éclatante revanche sur la défaite qu'il avait concédée devant le Majorquin en 2009 sur cette même Rod Laver Arena dans une demi-finale qui était allée également à la limite des cinq sets. Avec 90 coups gagnants contre 91 fautes directes, Fernando Verdasco a évolué dans le registre qui est bien le sien: tenter l'impossible sur chacune de ses frappes.

Rafael Nadal est en train de vivre une affolante série noire dans les tournois du Grand Chelem. C'est la troisième fois de suite que le Majorquin est éliminé avant les huitièmes de finale. Battu par Dustin Brown au deuxième tour de Wimbledon et par Fabio Fognini en seizième de finale à Flushing Meadows, il concède la deuxième défaite de sa carrière au premier tour d'un tournoi majeur après son échec devant Steve Darcis à Wimbledon en 2013.

Rafael Nadal avait, pourtant, su parfaitement réagir après la perte du premier set 8/6 au jeu décisif. Il a très vite exploité le manque de rigueur de son adversaire pour prendre les commandes du match. Seulement, elles lui ont échappé au début du quatrième set avec un break concédé d'entrée de jeu qui a remis Verdasco en selle. Le Madrilène a toutefois été trahi par ses nerfs à l'instant de servir pour le gain de cette manche à 5-4. Il lâchait son engagement pour se retrouver à deux points de la défaite à 6-5 0-30... Dos au mur, il continuait à prendre tous les risques pour finalement remporter un nouveau tie-break.

Le scénario du cinquième set fut bien improbable. Nadal a signé le break d'entrée pour mener 2-0 30-40. Verdasco sauvait cette balle de double break sur un ace avant de gagner les six derniers jeux de la rencontre grâce à un véritable festival de services gagnants et de coups droits armés à une vitesse folle.

Cette défaite de Rafael Nadal et celle intervenue plus tôt dans la journée de Kevin Anderson changent la donne dans le troisième quart du tableau. Gaël Monfils se retrouve désormais devant un véritable boulevard qui doit le conduire vers un quart de finale contre Stan Wawrinka. On en salive déjà.