Plus de Tsonga, Wawrinka presque au Masters

Jo-Wilfried Tsonga peut tirer un trait sur le Masters de Londres, après sa défaite face à Nishikori. L'autre Français Richard Gasquet a passé (difficilement) le 2e tour à Paris-Bercy face à Verdasco.

29 oct. 2013, 22:58
Switzerland?s Stanislas Wawrinka returns a shot to Spain?s Rafael Nadal during a quarterfinal match for the Shanghai Masters tennis tournament at the Qizhong Forest Sports City Tennis Center in Shanghai, China on Friday, Oct. 11, 2013. (AP Photo/Ng Han Guan)

Les Français Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga, principaux adversaires de Roger Federer et Stanislas Wawrinka dans la course au Masters, ont connu des destins divers au 2e tour du Masters 1000 de Paris-Bercy. Si Gasquet est passé dans la douleur face à Fernando Verdasco, Tsonga peut déjà tirer un trait sur le Masters de Londres après sa défaite face à Kei Nishikori.

Une immense surprise est venue s'abattre sur le public parisien. Vainqueur du tournoi en 2008, Tsonga a été éliminé en trois sets par le Japonais Kei Nishikori (ATP 19), 1-6 7-6 (7/4) 7-6 (9/7). Souverain dans la première manche, le Français a été victime d'une nette baisse physique durant les deux suivantes, les perdant toutes deux au tie-break. Cette défaite, aussi évitable que frustrante, est d'autant plus incroyable que Tsonga a notamment commis une double faute sur une... balle de match dans la troisième manche.

S'il est lui parvenu à se qualifier, Richard Gasquet a grandement souffert pour venir à bout de l'Espagnol Fernando Verdasco (ATP 34). Le Neuchâtelois d'adoption a eu besoin d'un marathon de 2h40' pour s'imposer 7-5 6-7 (6/8) 6-3 face au Madrilène de 29 ans. Il a fait la différence au 7e jeu du set décisif avant de tenir bon sur son service. Pas dans un grand jour, Gasquet avait auparavant galvaudé deux balles de match à 6-5 dans le deuxième set avant de s'incliner dans le tie-break et d'être entraîné dans une manche supplémentaire.

En raison de cette victoire de Gasquet, Stanislas Wawrinka se retrouve brièvement au 9e rang de la Race, le dernier donnant droit à un ticket pour le Masters en raison du forfait d'Andy Murray. Mais avec la défaite de Tsonga, il suffira désormais au Vaudois de remporter son match contre Feliciano Lopez pour forcer Milos Raonic et Tommy Haas, actuels 11e et 12e de la Race, à se hisser au minimum en finale pour espérer le déloger. Tout en sachant qu'il suffit à Wawrinka de faire mieux que Gasquet dans le tournoi pour obtenir directement son billet pour Londres.