Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Roger Federer ne pouvait pas faire plus

Diminué, Federer n’a pu se défendre à armes égales, à Rome. Bacsinszky poursuit sa route.

13 mai 2016, 00:20
Roger Federer of Switzerland returns the ball to Dominic Thiem of Austria during their match at the Italian Open tennis tournament, in Rome, Thursday, May 12, 2016. (AP Photo/Andrew Medichini)

ats

sports@lacote.ch

Il n’y a pas eu de miracle pour Roger Federer à Rome. Toujours diminué par un mal de dos, le Bâlois a été éliminé dès les huitièmes de finale par Dominic Thiem, vainqueur 7-6 (7/2) 6-4. Si Roger Federer s’en était sorti à l’expérience la veille face à Alexander Zverev (19 ans), cela n’a pas suffi contre Dominic Thiem. Il est vrai que l’Autrichien, même s’il n’a que 22 ans, a déjà passablement de bouteille comme en témoigne son 15e rang mondial.

Gêné dans ses déplacements, moins relâché que d’habitude au service, Roger Federer a tenté de raccourcir les échanges contre son cadet, cherchant presque systématiquement le coup dur. Cela lui a permis de se procurer quelques ouvertures, à l’image par exemple de ces deux balles de break consécutives – mais non converties – à 5-5 dans la première manche.

Il en fallait davantage pour évincer Dominic Thiem....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias