Shanghaï: Federer facilement en quart

Le Bâlois a battu l'Espagnol Roberto Bautista Agut 6-4 6-2 en huitième de finale du Masters 1000 de Shanghaï.

09 oct. 2014, 16:33
epa04437285 Roger Federer of Switzerland reacts during his second round match against Leonardo Mayer of Argentina at the Shanghai Tennis Masters in Shanghai, China, 08 October 2014.  EPA/DIEGO AZUBEL

Roger Federer s'est rassuré au lendemain de sa victoire dans la douleur face à l'Argentin Leonardo Mayer. Le Bâlois s'est aisément qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Shanghaï.

Moins de 24 heures après avoir sauvé cinq balles de match face à Mayer, Federer n'a cette fois jamais été inquiété par l'Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 18), qu'il a écarté 6-4 6-2 en 1h13'.

Face à un joueur qu'il avait déjà rencontré (et facilement battu) en 8e de finale du dernier US Open, Federer n'a pas fait dans le détail et a pleinement justifié son statut retrouvé de no 2 mondial. Il a toutefois dû attendre sa 6e balle de break pour prendre pour la première fois le service de Batista Agut, sur une... balle de set à 5-4.

Le Bâlois, qui n'a perdu que 13 points sur son service, a été particulièrement performant dans cet exercice. Il a remporté 86% des points derrière sa première balle, armé 8 aces et concédé une seule balle de break de toute la rencontre. Il a dès lors été totalement libre de mettre la pression sur son adversaire, qui n'a fait que de la figuration au cours du second set.

En quart, Federer retrouvera Julien Benneteau (ATP 30), qu'il n'a plus affronté depuis Roland-Garros 2013 (victoire en trois sets). Le Bâlois ne devrait pas être inquiété par le spécialiste de double, contre lequel il mène 5-2 dans ses face-à-face. Mais il se méfiera tout de même d'un joueur qui, quelques jours après avoir sorti "Baby Federer" - le Bulgare Grigor Dimitrov -, aimerait bien s'offrir cette fois l'original.

Quelques heures plus tôt, le no 1 mondial Novak Djokovic a lui connu toutes les peines du monde pour battre le Kazakh Mikhail Kukushkin (ATP 85). Le Serbe a tout de même fini par l'emporter 6-3 4-6 6-4 en 2h06' de jeu et défiera David Ferrer en quart de finale. L'Espagnol a réussi une belle opération dans l'optique d'une qualification pour le Masters en éliminant Andy Murray, un concurrent direct, en trois manches.