Stefanie Vögele revient de nulle part et se hisse en demi-finales

L'irréductible Stefanie Vögele s'est hissée en demi-finales du tournoi WTA de Linz (Aut.) en revenant de nulle part face à l'étoile montante du tennis US Sloane Stephens. L'Argovienne, matricule 58 à la WTA, a battu la 12e joueuse mondiale 6-7 6-4 7-5 après 2h46 d'une lutte acharnée.

11 oct. 2013, 21:18
Stefanie Voegele a fait preuve d'une belle force de caractère pour finalement dominer l'Américaine Sloane Stephens.

«Depuis le début du tournoi, je m'accroche sur chaque point, pendant chaque match...» Assommée par la fatigue et l'émotion, Vögele n'en revenait pas. «Jamais je n'aurais cru possible de jouer les demi-finales ici et jamais je ne me serais cru capable de remonter un tel retard dans la troisième manche.» Menée 3-0 puis 5-2, Vögele a enlevé les cinq jeux suivants pour décrocher une troisième demi-finale cette année après Memphis et Charleston.

Dire que l'Argovienne de 23 ans avait débarqué en Haute-Autriche avec six défaites consécutives au 1er tour dans ses valises... Dire aussi qu'elle venait de perdre fin septembre à Tokyo contre cette même Stephens sur un score sans appel (6-3 6-2)... Dire encore qu'elle était plus que mal engagée dans cette rencontre face à l'une des révélations de l'année, demi-finaliste de l'Open d'Australie (après avoir sorti Serena Williams) et quart de finaliste de Wimbledon...

Mais Stephens a sans doute encore bien du chemin à parcourir avant d'être l'égale des plus grandes. Notamment sur le plan mental, elle qui a tout simplement servi trois fois pour le gain d'un set (à 5-2 et 5-4 dans le premier et, donc, 5-4 dans le troisième pour le gain du match) sans parvenir à conclure. L'Américaine a, par exemple, galvaudé pas moins de dix balles de première manche avant d'enfin conclure au tie-break !

Déjà victorieuse en trois sets contre Klara Zakopalova et Karin Knapp lors de ses deux précédentes rencontres, Vögele n'affiche elle aucune lacune mentale. En témoigne également sa belle série: trois quarts de finale disputés en 2013, trois victoires, dont une contre une membre du top 10 (Caroline Wozniacki à Charleston), une première. Ne lui manque alors plus qu'à goûter pour la première fois de sa carrière à une finale sur le Circuit.

L'Argovienne verra se dresser sur sa route la Serbe Ana Ivanovic (WTA 16), qu'elle n'a jamais affrontée.

L'ancienne n° 1 mondial a facilement pris la mesure de la Slovaque Dominika Cibulkova 6-2 6-4.