Tournoi ATP à Acapulco: Sam Querrey écoeure Nadal en finale

L'Américain Sam Querrey a torpillé les espoirs de Rafael Nadal d'espérer ajouter un 70e titre à son palmarès. Grand favori, l'Espagnol a été battu en finale du tournoi d'Acapulco 6-3 7-6 (7/3).
05 mars 2017, 08:45
Sam Querrey est le premier Américain sacré à Acapulco en vingt-quatre ans.

Sam Querrey a mis fin à l'invincibilité de Rafael Nadal à Acapulco. Submergé par un déluge d'aces et de services gagnants, l'Espagnol s'est incliné en finale 6-3 7-6 (7/3) face à l'Américain.

Malgré le soutien du public tout acquis à sa cause, Rafael Nadal n'a pas trouvé la solution face à Sam Querrey (ATP 40), qui s'est offert le neuvième titre de sa carrière, de loin le plus retentissant.

 

 

 

Si le Californien, premier Américain sacré à Acapulco en vingt-quatre ans, avait déjà remporté un tournoi ATP 500, à Memphis en 2010, il n'avait pas eu à se frayer un chemin dans un tableau aussi relevé. Il a tour à tour battu le Belge David Goffin, l'Autrichien Dominic Thiem, l'Australien Nick Kirgyos, tombeur de Novak Djokovic en quarts de finale, avant d'écoeurer Nadal.

Le Majorquin, vainqueur du tournoi en 2005 et 2013 sans avoir perdu le moindre set, était pourtant le grand favori de cette finale. Mais Querrey a été intraitable sur sa mise en jeu (19 aces, 81% de points gagnés sur sa première balle) et a asphyxié Nadal avec une prise de risques maximum sur le service du Majorquin.

Pour son retour en compétition après sa finale de l'Open d'Australie perdue contre Roger Federer, "Rafa" espérait ajouter un 70e titre à son palmarès et surtout mettre fin à une disette de trois ans sur surface dure (Doha en janvier 2014). Il repartira à l'assaut de ces deux objectifs dès cette fin de semaine dans le désert californien, à Indian Wells, où il s'est imposé à trois reprises.