Tour d'Italie: l'Allemand André Greipel remporte la deuxième étape du Giro

L'Allemand André Greipel a remporté samedi la deuxième étape du Giro. Il n'a laissé aucune chance à ses adversaires lors du sprint final. Caleb Ewan, au contact avec le Colombien Fernando Gaviria, a déchaussé alors que Greipel était en train de se lancer dans son sillage.
06 mai 2017, 17:55
/ Màj. le 06 mai 2017 à 20:00
C'est la 7e victoire sur le Giro pour l'Allemand.

A 34 ans, l'Allemand André Greipel, alias le "Gorille de Rostock", a endossé pour la première fois le maillot de leader d'un grand tour après sa victoire dans la 2e étape du Giro, à Tortoli. Nouveau maillot rose, Greipel a fait coup double pour la deuxième des trois journées en Sardaigne.

Il a signé son 7e succès d'étape dans le Giro et a poursuivi sa série d'une implacable régularité. A chaque fois qu'il est venu sur le Giro, depuis sa première participation en 2008, l'athlétique coureur allemand (1m84 pour 75kg) a gagné au moins une étape. Cette fois, il s'est imposé dès le deuxième jour, au lendemain de sa troisième place décrochée à Olbia, au nord-est de l'île. Dans le sprint, Greipel a été débarrassé involontairement d'un sérieux rival, l'Australien Caleb Ewan, deuxième la veille. Ewan, au contact avec le Colombien Fernando Gaviria, a déchaussé alors que Greipel était en train de se lancer dans son sillage.

"Ce n'était pas une journée facile, a souligné le vainqueur du jour. On a passé plus de six heures sur le vélo (pour 221km). Je suis fier de la victoire et de ce maillot que je dédie à ma mère." Le match entre les trois favoris du sprint a donc tourné en faveur du plus expérimenté d'entre eux. Professionnel depuis 2005, Greipel affiche quelque 140 victoires à son palmarès, dont 4 pour la seule année 2017.