Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un doublé et une première

Céline Egger, gagnante en 2017, est restée sur son trône. Marc Tamanini, dauphin l’an passé, est devenu roi de la 4e édition, dimanche.

21 mars 2018, 00:01
DATA_ART_12015854

«Tôpissime», sortaient, d’une seule voix et comme un cri du cœur, Julien Gantenbein et Philippe Wasser, les fondateurs et organisateurs de la VélôPôDôle, ce triathlon unique mêlant course à pied, VTT et ski jusqu’au sommet de la Dôle. Compte tenu des aléas météorologiques et du parcours modifié – avec encore plus de course à pied et de VTT –, ils savaient que l’épreuve serait difficile.

Et pour beaucoup, elle le fut. «A l’agonie», «Au bout de ma vie», «Transi de crampes»... étaient d’ailleurs quelques-unes des expressions que l’on entendait dans l’aire d’arrivée, prononcées par des athlètes fatigués, mais heureux d’être allés au bout d’eux-mêmes et de l’effort.

Un gagnant très polyvalent

Un discours que ne tenait pourtant pas Marc Tamanini. Classé deuxième en 2017 à l’occasion de sa première participation, il décrochait la palme cette année. «Dès les premiers hectomètres de course à pied, je suis...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias