Réservé aux abonnés

Un week-end coup de frein

Ressentant une petite gêne musculaire, Lea Sprunger a renoncé au 400 haies à La Chaux-de-Fonds. Difficile aussi pour le relais.
26 juin 2016, 23:37 / Màj. le 27 juin 2016 à 00:01
La Suissesse Lea Sprunger, droite, reagit a cote de son entraineur Laurent Meuwly, gauche, apres avoir du renoncer suite a une blessure a la finale du 400 metres haie femmes a l'occasion du 37eme meeting d'athletisme Resisprint International ce dimanche 26 juin 2016 au centre sportif de la Charriere a La Chaux-de-Fonds. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

florian sägesser avec ats

sports@lacote.ch

Chaux-de-Fonds, piste de La Charrière – en 2015, Lea Sprunger avait décroché les minima olympiques, confirmés depuis. Hier, la Ginginoise, la tête emplie de bons souvenirs, n’a pas pu s’exprimer comme elle le désirait. Quelques minutes avant son 400 m haies, au terme de l’échauffement, l’athlète du COVA Nyon a décidé de renoncer au rendez-vous. Déçue mais prudente, taisant le cœur au profit de la raison.

«Etre forte dans la tête»

Lea Sprunger a ressenti une petite gêne physique, au niveau du psoas. A deux semaines des championnats d’Europe d’Ams...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois